12 873 personnes connectées

Les Parisiens vont désormais avoir une poubelle destinée aux biodéchets

Paris va bientôt compter une nouvelle manière de trier ses déchets. Le conseil de la ville a voté le 30 janvier la mise en place d’une nouvelle poubelle destinée aux biodéchets des particuliers. Une initiative qui pour l’heure est en test dans deux arrondissements, mais qui pourrait s’étendre à toute la capitale d’ici à 2020.

S’il existe des poubelles pour les papiers, les plastiques ou pour les éléments non recyclables, il existe une catégorie de déchets pour lesquels une solution manquait dans les grandes villes : les biodéchets. Changé en compost en campagne en installant un coffre dans son jardin, il est plus difficile pour les citadins et notamment pour les Parisiens de trier leurs biodéchets. Une solution a cependant été trouvée, et elle vient d’être mise en place dans les 2e et 12e arrondissements de la capitale.

compost-paris-contenant

Le Conseil de Paris a en effet voté, le 30 janvier, la mise en place et la distribution dès la fin juin de petits « bio-seaux » à tous les habitants de ces deux arrondissements. Dans ces derniers, ils pourront jeter les pelures de légumes, les coquilles d’oeufs ou encore certains types de papiers (l’ouate entre autres). Une fois les seaux remplis, ils devront les vider dans une poubelle collective particulière à couvercle orange, l’objectif étant d’alimenter les points de compostage de la ville et par la suite de les utiliser pour alimenter les espaces verts ou encore les jardins sur les toits.

Ce plan compost a été voté dans le cadre d’un plan alimentation et agriculture durable progressivement en train de se mettre en place dans la capitale. L’adjointe EELV à l’économie sociale de la maire de Paris, Antoinette Guhl, a expliqué que ce projet a pour vocation de « préserver nos ressources naturelles. Il faut penser les déchets comme une ressource et non plus comme un déchet qui finit à l’incération ». Pour l’occasion, les points de compostage déjà présents dans la capitale vont être doublés en vue de réussir l’objectif principal de ce plan : équiper tout Paris d’ici à 2020.

compost-paris-poubelle

En plus de ces seaux pour biodéchets, Paris va dès le printemps placer un peu partout des lombricomposteurs individuels afin que ceux qui le souhaitent puissent créer leur propre compost. Représentant au total 18 % des ordures ménagères de la ville dont seulement 16 % sont recyclés, les biodéchets sont au cœur d’un plan visant
à « s’engager résolument pour une agriculture locale et la transformation à courte distance de produits franciliens et de garantir l’accès à une nourriture et des produits de qualité pour tous », selon Anne Hidalgo, la maire de la capitale.

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

La production d’un kilo de miel mobilise l’énergie de 6000 abeilles pendant 2 semaines

— @DailyGeekShow