12 967 personnes connectées

Pagan Mapping : une installation lumineuse exceptionnelle dans les rues de Toulouse

La façade du musée d’Archéologie de Toulouse s’est éclairée de mille feux au mois d’octobre dernier ! L’artiste graphique Romain Tardy a réalisé une exposition son et lumières de haut vol vraiment incroyable où on peut retrouver des silhouettes de constellations. A voir absolument !

Romain Tardy est un artiste graphique faisant partie du collectif AntiVJ, un « visual label » dont les membres produisent toutes sortes de créations graphiques basés sur la lumière : sculptures de néons, images holographiques, etc. Leurs travaux se concentrent « sur l’utilisation de la lumière et son influence sur notre perception » à travers des performances live incluant de la musique, et des installations remarquables.

C’est de ce genre de projets que le Musée Archéologique de la ville de Toulouse a bénéficié durant le mois d’octobre 2012. Signée Romain Tardy et intitulée Pagan Mapping, cette installation lumineuse s’inspire d’une sculpture de datant du 3eme siècle et représentant un prêtre du dieu Romain Bacchus. D’où le nom « Pagan« , qui se réfère à la traduction latine du mot utilisé pour désigner les religions polythéistes (païen).

Le résultat est une vidéo superbe, à mi-chemin entre le ciel étoilé, des lucioles et les effets visuels déployés par certains groupes/musiciens pour leurs concerts (le duo français Daft Punk, notamment). Cette évolution apaisante de la lumière est d’ailleurs servie par un morceau composé par Squeaky Lobster (le homard couinant) : une piste posée et envoûtante qui colle à merveille à l’univers graphique de cette réalisation.

On est vraiment fans chez DGS ! Heureusement que la projection a été filmée, car les photographies ne rendent pas totalement justice à la mise en scène qu’on peut voir sur la vidéo. Chapeau l’artiste. Êtes-vous autant soufflés que nous par cette installation lumineuse ?

— William Arthur Ward

C’est impossible, dit la fierté. C’est risqué, dit l’expérience. C’est sans issue, dit la raison. Essayons, murmure le cœur.