13 132 personnes connectées

Financé par Elon Musk, ce robot recopie les humains pour apprendre de nouvelles capacités

Les robots sont-ils capables d’apprendre en imitant les humains ? L’association OpenAI dédiée à la recherche en intelligence artificielle vient de dévoiler de nouveaux travaux qui risquent de révolutionner les avancées dans le domaine.

UNE EXPÉRIENCE INNOVANTE

L’idée de OpenAI, une organisation co-présidée par Elon Musk, l’homme derrière Tesla Motors et SpaceX, a été de proposer un algorithme permettant aux humains d’apprendre à une machine une nouvelle tâche simplement en la lui montrant en réalité virtuelle. Pour ce fait, ils ont réalisé une expérience à partir de cubes de couleur à empiler selon une combinaison établie.

Le système développé fonctionne sur deux réseaux : un réseau visuel et un réseau d’imitation. Avec le système visuel, le robot équipé d’une caméra est capable de saisir le positionnement des objets sur un support sans les avoir vus auparavant. Pour ce fait, les chercheurs ont utilisé des milliers d’images virtuelles, chacune proposant des combinaisons différentes d’objets, de textures ou encore de lumière. L’utilisation d’images virtuelles est d’une part moins coûteuse que des images réelles mais permet aussi à la machine de pouvoir ensuite analyser son environnement sans avoir eu besoin de l’avoir vu auparavant.

Dans un second temps, le robot va donc faire appel au système d’imitation. Grace à lui, il est capable d’imiter les taches montrées virtuellement par un être humain et de les reproduire ensuite dans le monde réel. Ici aussi, le robot a été entraîné avec des milliers de démonstrations en réalité virtuelle et donc aucunement à partir de démonstrations réelles.

Le robot apprend les différentes combinaisons en réalité virtuelle

L’IMITATION AU CŒUR DE L’APPRENTISSAGE

Après une seule démonstration en réalité virtuelle de la combinaison de cubes à empiler, l’équipe de recherche constate que le robot est capable de reproduire cette dernière. Encore plus impressionnant, la machine est capable de reproduire les combinaisons même avec des paramètres modifiés. Ainsi, si les cubes ne sont pas à la même place entre la démonstration virtuelle et la réalité, le robot est tout de même capable de les assembler dans le même ordre de couleur qui lui a été montré.

Le processus développé par OpenAI permet donc à des machines d’apprendre de nouvelles compétences en utilisant, à l’image des humains, la capacité d’imitation. Josh Tobin, membre de l’équipe de recherche, souligne d’ailleurs que les enfants naissent avec la capacité d’imiter ce que les autres font, et indique vouloir doter ses robots de cette même capacité qui est au coeur de l’apprentissage humain.

L’AVENIR DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

A long terme OpenAI veut donc donner la possibilité aux intelligences artificielles d’apprendre de nouvelles capacités plus rapidement et d’utiliser ces connaissance pour s’adapter à des changements dans leur environnement. D’autres recherches sont déjà en cours pour apprendre aux robots à lire, rêver ou bien même à partager leurs connaissances avec d’autres robots.

La question de l’éducation se réinvente sous le prisme de l’intelligence artificielle et le mythe de la machine toute aussi intelligente que l’homme semble plus que jamais pouvoir se concrétiser.

Ces articles vont vous plaire

Si nous osons dire la vérité sur le passé, peut-être oserons-nous dire la vérité sur le présent.

— Ken Loach