13 527 personnes connectées

Ce lieu abrite 10 % de la population mondiale d’oiseaux

UNE-parc1

Une équipe d’ornithologues et de naturalistes a découvert une millième espèce d’oiseaux après deux années d’expédition en Bolivie. La nature n’a pas fini de nous charmer par ses merveilles…

Direction la Bolivie. Au nord du pays se situe le parc national Madidi, joyau naturel considéré comme l’une des zones protégées les plus biodiversifiées au monde. Sa superficie est de 18 957 km2. Une équipe de naturalistes « Identidad Madidi » s’est lancée pendant deux ans dans une expédition pour répertorier la faune et la flore du parc. Une recherche pleine de surprises puisqu’une millième espèce d’oiseaux y a été découverte.

La nouvelle espèce découverte (via Flickr by Sidnei Dantas)
La nouvelle espèce découverte via Flickr by Sidnei Dantas

Cette nouvelle espèce a été appelée le Tyran à queue sombre. L’oiseau appartient à la famille des passereaux. Il a été découvert grâce aux enregistrements de son chant, près de la rivière Madidi où la forêt amazonienne côtoie les montagnes. « Je savais que mes enregistrements pourraient potentiellement révéler de nouvelles informations pour notre voyage, pour le site mais pas pour le parc tout entier. Ecouter des heures d’enregistrements chaque jour peut paraître ennuyeux mais une telle découverte en vaut la peine », s’extasie Victor Hugo Garcia, un des chercheurs.

Cet oiseau n’est pas la seule découverte de l’expédition. L’équipe de chercheurs boliviens a également découvert sept nouvelles espèces de grenouilles, lézards et poissons chats. 950 espèces de papillons ont été répertoriées, ce qui signifie que le parc contient plus de papillons qu’au Canada et aux Etats-Unis réunis. Alors que l’expédition n’est qu’à moitié terminée, il est désormais certain que le parc contient plus de 10 % de la faune ornithologique mondiale.

Une des espèces du Parc Madidi
Une des espèces du parc Madidi

Vingt-cinq ans auparavant, Ted Parker III, un éminent ornithologue, premier à utiliser l’enregistrement, a visité Alto Madidi et déclarait alors que la Bolivie avait la potentialité de créer la zone protégée à la biodiversité la plus importante au monde. « La Bolivie a suivi ce conseil en créant le parc Madidi et les expeditions telles que « Identidad Madidi » ont prouvé que Ted avait raison. Nous somme particulièrement fiers de partager cette magnifique diversité biologique avec le monde et la Bolivie grâce à Internet », commente Garcia.

Le splendide parc Madidi
Le splendide parc Madidi

En plus de répertorier les espèces du parc, l’expédition voudrait également presenter la biodiversité bolivienne au monde entier. Le prochain voyage de nos explorateurs les mènera dans les montagnes des Andes. Vous êtes charmé par ce parc étonnant ? Venez pénétrer dans ce somptueux tunnel floral japonais, véritable voyage pour vos sens.

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux