12 795 personnes connectées

Pourquoi chaque saison possède-t-elle une odeur si particulière ?

Avec l’automne et ses couleurs rougeâtres, arrivent aussi les odeurs si particulières que tout le monde connaît. Mais plus qu’un phénomène physique, ces arômes sont le résultat de plusieurs facteurs réunis. SooCurious vous explique pourquoi nous sommes capables de sentir l’odeur des saisons.

Comme tout ce que nous percevons, les odeurs ont une explication physique et scientifique : chaque arôme du quotidien est ainsi une concoction de nombreuses molécules odorantes différentes. Par exemple, le délicat parfum d’une rose est composé de centaines de composés volatils. C’est cette combinaison moléculaire qui permet à l’Homme de concocter des parfums et de jouer avec certains arômes.

Rose

Mais ce que nous sentons est aussi induit par ce que nous vivons, comme l’explique Rachel Herz, experte en psychologie des odeurs, pour qui « la senteur est une association entre ce que l’on voit, ce que l’on entend, ce que l’on touche et ce que l’on ressent physiquement ou émotionnellement ». Ainsi, la douce odeur d’une grand-mère affectueuse est une combinaison des parfums qu’elle porte, de ce qu’elle cuisine et d’autres indices auditifs et visuels.

 

Rachel Herz, experte en psychologie des senteurs : 

Rachel-Herz

Comme l’odeur d’une grand-mère, la senteur de l’automne est donc une combinaison de facteurs. Parmi ceux-ci, la température joue un rôle primordial : plus l’air est chaud est humide, plus les molécules aromatiques peuvent s’agréger et se déplacer rapidement. C’est pour cela, par exemple, qu’un cookie sera bien plus odorant à sa sortie du four qu’après avoir refroidi. L’importance de la température explique donc qu’un jour de froid, l’Homme sente moins d’odeurs dans l’air.

Cookie

Feuilles mortes, pluie ou feux de cheminées, l’automne amène toujours avec lui ses si particulières odeurs que nous sentons tous, mais de manières différentes. Ces senteurs perçues par chacun se ressemblent, grâce à des facteurs objectifs comme la température ou la présence de molécules aromatiques, mais les autres facteurs créent des différences olfactives entre les individus car ce que nous nous attendons à sentir influence ce que nous sentons réellement. Ainsi, la perception d’une odeur dépend également de ce que nous vivons et de l’endroit où nous vivons. Deux personnes ne sentiront donc jamais exactement la même odeur.

Automne

Hiver

Cette différence de perception olfactive et cette chimie des senteurs sont absolument incroyables. On a ainsi du mal à croire qu’en un même endroit et au même moment, deux personnes ne sentiront pas exactement la même odeur. Si le sujet vous intéresse, découvrez également ce qui se cache derrière la senteur particulière d’un chien mouillé. Etes-vous surpris des facteurs qui participent à la création des odeurs ou les connaissiez-vous déjà ?

Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirerez confiance aux autres.

— Johann Wolfgang von Goethe