13 335 personnes connectées

Si rien n’est fait, les océans n’auront bientôt plus l’oxygène nécessaire à la survie du monde marin

Conséquence directe des activités humaines, le réchauffement climatique impacte directement la quantité d’oxygène contenue dans les océans. C’est ce que montrent plusieurs études scientifiques alarmantes, que SooCurious vous présente.

L’eau froide contient plus d’oxygène dissous que l’eau chaude, ce qui implique qu’à mesure que les températures de l’eau de surface augmentent dans le monde entier, la capacité des océans à absorber de l’oxygène est sérieusement entravée.

Fonte-arctique-shutterstock La fonte des eaux de l’Arctique réchauffe les océans via Shutterstock

Matthew Long, océanographe au Centre national pour la recherche atmosphérique et directeur de l’étude, explique que « les concentrations d’oxygène varient naturellement en fonction des variations des vents et de la température de surface ». Selon lui, il est donc difficile de savoir dans quelle mesure « attribuer la désoxygénation au changement climatique », même ses travaux concluent que « la perte d’oxygène dans l’océan est un des effets secondaires graves d’un réchauffement de l’atmosphère, et une menace majeure sur la vie marine ».

En revanche, l’étude indique que si la désoxygénation est déjà détectable dans certaines parties de l’océan Pacifique, le problème devrait se généraliser d’ici 2030 à 2040, notamment autour d’Hawaii et au large de la côte ouest du continent américain et que, d’ici 2100, la plupart des régions auront été touchées, comme les côtes ouest de l’Afrique, l’Australie et l’Asie du Sud-Est.

Rechauffement-climatique-shutterstock-1 Le réchauffement climatique via Shutterstock

Mais l’impact du réchauffement climatique sur l’océan ne s’arrête pas là. Car à mesure que l’eau chaude se répand, elle devient aussi moins dense, ce qui implique qu’elle est moins en mesure de se mélanger avec l’eau froide qui se trouve plus bas. Dès lors, cela réduit la quantité d’eau qui circule et impacte le niveau d’oxygène présent dans les profondeurs de l’océan, menaçant davantage encore la vie marine.

Ainsi, une autre étude a étudié l’impact du changement climatique sur les marges profondes continentales de la mer, c’est-à-dire les zones sous-marines situées au bord des continents et dans lesquelles la majeure partie des sédiments issus de l’érosion est transportée. Et ces travaux ont constaté que la diversité de la vie marine que contiennent ces zones était déjà menacée.

Vie-océanique-shutterstock Le réchauffement climatique a de graves conséquences sur la vie océanique via Shutterstock

Le problème, dorénavant, est que les effets peuvent durer pendant des décennies et que même via des changements drastiques dans les activités humaines qui causent le réchauffement climatique, le phénomène aura assurément des conséquences très néfastes sur les océans.

Rechauffement-climatique-shutterstock-2 Le réchauffement climatique via Shutterstock

Ces études font réellement froid dans le dos. Car même si l’on connait les effets possibles du réchauffement climatique sur la planète, de plus en plus de travaux semblent pointer vers une situation irrémédiable. Si l’environnement vous intéresse, découvrez également 12 animaux qui vont disparaitre si rien n’est fait pour contrer les changements climatiques.

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux