12 410 personnes connectées

Barack Obama annonce vouloir envoyer des hommes sur Mars dans moins de 15 ans

Longtemps envisagés, les premiers pas de l’homme sur Mars sont aujourd’hui au cœur de l’actualité : après les innovations apportées par Eldon Musk, c’est au tour de Barack Obama de s’exprimer sur le sujet. Le 44e président des Etats-Unis vient d’annoncer vouloir faire un pas de géant, en envoyant des hommes sur la planète rouge.

« Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité » : le 21 juillet 1969, Neil Armstrong affinait un peu plus la frontière être la fiction la réalité en étant le premier homme à fouler la Lune. Aujourd’hui, les ambitions américaines sont toutes autres : après les nombreuses avancées d’Eldon Musk et de SpaceX, c’est au tour du président de dévoiler les plans de son pays quant à l’arrivée d’une homme ou d’une femme sur la planète rouge. Conquérir Mars semble, bel et bien, être le but ultime de ce début du XXIe siècle : il y a quelques heures, Obama s’exprimait sur le sujet auprès de CNN, en dévoilant sa volonté de collaborer avec le secteur privé pour parvenir à réaliser un tel exploit.

space-x

Les possibles collaborateurs sont nombreux et si le célèbre milliardaire Eldon Musk fait aujourd’hui les gros titres, il n’est pas le seul à s’attaquer au projet : Jeff Bezos, le directeur d’Amazon a lui aussi prévu de faire partie intégrante de l’épopée puisqu’il a révélé ses plans de faire construire une énorme fusée nommée New Glenn par son entreprise Blue Origin.

D’après Barack Obama, l’objectif est clair : la décennie 2030 devrait marquer l’histoire de l’Amérique puisqu’elle verra le premier humain marcher sur la planète rouge et en revenir en sécurité. Plus qu’un simple aller-retour, le président prévoit surtout que les investissements du pays permettraient à ses voyageurs de s’installer sur Mars pour une longue durée.

obama-mars

Un projet ambitieux qui relève du véritable défi quand on sait les besoins techniques et financiers nécessaires à sa réalisation : 6 sociétés ont été retenues pour prendre part à l’aventure en fabriquant des prototypes d’habitation, pour lesquels 65 millions de dollars devraient être investis durant les deux prochaines années.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux