13 637 personnes connectées

Lumière sur le Nouvel An chinois, entre traditions millénaires et festivités colorées

Lumière sur le Nouvel An chinois, entre traditions millénaires et festivités colorées

Aussi appelé fête du Printemps, le Nouvel an Chinois est la première fête du calendrier lunaire et l’une des plus importantes de l’année pour la communauté asiatique. Devenue très populaire à travers le monde, cet événement unique est l’occasion pour les familles de se réunir mais aussi de faire la fête autour d’un bon repas, d’un peu de rouge et d’animaux aux significations particulières. De ses légendes à ses traditions, plongez au cœur de cette fête emblématique qui, malgré son nom, n’est pas uniquement célébrée en Chine.

Célébré chaque année, entre le 21 janvier et le 20 février, le Nouvel an Chinois est une fête qui marque le premier jour du premier mois du calendrier chinois. Sa date change chaque année car le calendrier chinois est luni-solaire, c’est-à-dire qu’il est basé à la fois sur le cycle annuel solaire mais également sur le lunaire. Contrairement à notre nouvel an, les festivités du Nouvel an chinois durent 15 jours et elles ont lieu en Chine mais aussi au Vietnam, en Malaisie, à Singapour, en Thaïlande, aux Philippines et en Indonésie.

nouvel-an-temple

LE CALENDRIER CHINOIS EST LUNI-SOLAIRE

La célébration du Nouvel an Chinois trouve son origine dans une ancienne légende et plus particulièrement dans une lutte face à une créature maléfique : le Nian. Mi-lion, mi-taureau, cette bête redoutée vivait recluse dans les montagnes mais en descendait tous les hivers à la veille de la nouvelle année. A cette occasion, elle terrorisait les hommes et dévorait leurs animaux. Les villageois redoutaient donc chaque année la venue du monstre jusqu’à ce qu’ils découvrent qu’elle craignait 3 choses : le rouge, le feu et le bruit.

La veille de la nouvelle année, les villageois peignèrent donc leurs portes en rouge et allumèrent de grands feux. Ils veillèrent alors toute la nuit pour voir si le monstre allait venir. De nombreux plats étaient alors préparés pour les veilleurs et si le monstre s’approchait, les villageois prenaient des casseroles et frappaient dessus. Effrayé par le bruit, le Nian n’attaqua pas les hommes cette année-là. Tous les ans à la même date, les villageois firent la même chose pour se protéger du monstre.

nouveal-an-rouge

Chaque année au nouvel an, lanternes rouges, feux d’artifices et autres décorations rouges sont donc de mise d’autant que le rouge est, dans l’empire du milieu, une couleur synonyme de vie, de bonheur et de joie. Mais il n’y a pas que ces éléments qui constituent les traditions de la fête du Printemps : il y a aussi les défilés. Que ce soit dans les rues des petites villes chinoises ou au cœur de Paris, ceux-ci sont l’occasion pour d’autres animaux de faire leur entrée : les lions et les dragons.

nouveal-an-zodiaque

Lors du Nouvel an Chinois, quelle que soit la région du monde où l’on se trouve, des défilés sont organisés et deux attractions attirent souvent les regards : la danse du Lion et la danse du Dragon. Pour la première, deux personnes (généralement les membres d’écoles d’arts martiaux) enfilent le costume du lion, un lion dont l’apparence rappelle celle du Nian.

Celui-ci se promène dans la foule, effectue des acrobaties mais il est surtout censé manger des légumes verts ou des salades. Il s’agit d’une coutume selon laquelle les commerçants plaçaient sur une perche une salade sur laquelle était attachée une enveloppe rouge. Si le lion mangeait la salade et laissait l’enveloppe rouge, alors le commerce était sûr d’avoir de la chance pour l’année.

Des décoration au nouvel an chinois via Depositphotos
Des décoration au nouvel an chinois via Depositphotos

LES MOUVEMENTS DU DRAGON DOIVENT ÊTRES FLUIDES ET GRACIEUX

La danse du Dragon est quant à elle réalisée par une dizaine de personnes car le dragon, dont le corps repose sur plusieurs tiges, peut faire entre 25 et 70 mètres selon les modèles. Tout comme le lion, le dragon danse au cours du défilé et ses mouvements doivent être les plus fluides et gracieux possibles car dans la mythologie orientale, le dragon est un esprit de l’eau ainsi qu’une figure de pouvoir et d’autorité. S’il peut paraître effrayant à nos yeux, le dragon oriental est bienveillant et le voir est censé apporter le bonheur et la prospérité.

Au-delà des défilés et de tout ce qu’elle peut apporter à ceux qui le souhaitent, le Nouvel an Chinois est avant tout l’occasion pour les familles de se réunir. Dans de nombreux pays, des jours de congés sont accordés afin de célébrer le nouvel an et ainsi pouvoir en profiter avec ses proches. Les festivités sont d’ailleurs l’occasion pour les membres d’une famille de se rassembler en dînant chez les uns et les autres.

nouveal-an-danse-dragon

Pour l’occasion, les tables sont généralement bien garnies. La légende du Nian a poussé les villageois à faire des réserves de nourriture et à les déguster le soir du passage de la bête. La tradition est restée et lors des repas du nouvel an chinois, les plats se multiplient sur les tables et beaucoup ont une symbolique : on trouve d’abord du bœuf et du poisson (signe de profusion), des nouilles (dont la longueur évoque la longévité), du riz, des haricots, des dattes, du bambou (symbole de jeunesse car ce dernier est toujours vert), de la soupe, des fruits et des sucreries.

nouveal-an-danse-lion

Enfin, il existe un élément incontournable du nouvel an chinois qui a réussi à s’imposer au fil des années : le zodiaque chinois. Lui aussi composé de 12 signes, il ne représente pas les 12 mois de l’année mais les 12 mois d’une année lunaire, chaque mois durant environ 355 jours. A chaque fête du printemps, un nouveau signe est mis à l’honneur et il est généralement associé à l’un des 5 éléments chinois (l’eau, le feu, la terre, le bois et le métal).

Quant aux animaux composant le zodiaque chinois, ils n’ont d’ailleurs pas été choisis au hasard. Selon la légende, le soir du nouvel An, Bouddha (ou l’Empereur de Jade selon les versions) a invité les animaux de son royaume à venir le voir. Au terme d’une course agitée à travers le pays, douze animaux se sont succédés : le rat, le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, la chèvre, le singe, le coq, le chien et le cochon. En signe de sa reconnaissance, Bouddha leur dédia à chacun une année, et toutes les personnes, nées l’année de l’animal en question, en gagneraient les caractéristiques.

nouveal-an-nourritureTradition millénaire, le Nouvel an Chinois est l’une des fêtes les plus colorées et les plus animées du globe. Que ce soit par sa décoration, ses traditions ou son histoire, elle fascine et fait chaque année de plus en plus d’adeptes à travers le monde. Si son zodiaque est sans doute l’élément le plus populaire, cette fête nous plonge par bien des aspects au cœur de la culture chinoise. Que vous le fêtiez ou non, nous vous souhaitons Xin Nian Hao et Fu Lu Shou, qui signifient  » Bonne année  » et  » Bonheur, prospérité, longévité « .

Ces articles vont vous plaire

Chaque seconde, la Lune parcourt 1 kilomètre autour de la Terre sur son orbite, à une vitesse de 3680 km/h.

— @DailyGeekShow