13 304 personnes connectées

Des chercheurs viennent de découvrir un continent disparu depuis des millions d’années

Aux yeux de l’Homme, la Terre semble avoir un rythme d’évolution extrêmement lent. Mais les changements qui en découlent sont profonds. Ainsi, des chercheurs viennent de prouver qu’un continent entier avait disparu lors de la lutte acharnée qui opposa l’Inde à Madagascar, il y a 85 millions d’années.

La naissance de l’Himalaya, la plus haute chaîne de montagnes du monde, a bouleversé la planète voilà 40 millions d’années. Tout un continent s’est enfoncé dans le manteau terrestre, complètement anéanti. Tout ce qui reste de lui resurgit sous forme de lave lors d’éruptions volcaniques. Mais avant cette histoire, un autre continent avait déjà disparu mystérieusement.

ile-maurice-vue-aerienne

Il y a 85 millions d’années, ce continent se trouvait entre l’Inde et Madagascar, qui étaient alors plus proches l’un de l’autre, et Mauritia se situait à cheval sur les deux plaques sous-jacentes. Lorsqu’elles commencèrent leur irrémédiable séparation, elles réduisirent Mauritia, quatre fois plus petit que Madagascar, en miettes qui disparurent au fond de l’océan. Des chercheurs de l’université de News South Wales viennent de mettre ses reliques au jour.

L’actuelle île Maurice fait partie de l’archipel des Mascareignes, et s’est formée il y a 7 à 10 millions d’années. Avant de prendre l’apparence qu’on lui connaît, l’île fut d’abord un volcan, alimenté par des panaches surchauffés venus du manteau terrestre sous-jacent connus sous le nom de « point chaud ». Lorsque la quantité de magma fondu emmagasinée sous la croûte terrestre fut suffisante, le volcan (aujourd’hui éteint) jaillit des décombres de Mauritia pour former l’île Maurice.

derive-continents

Les éruptions volcaniques ont remonté à la surface des cristaux de zircon (des pierres particulièrement dures formées sous haute pression), que les scientifiques ont ramassé sur les plages mauriciennes et étudiées. Comme ils l’expliquent dans Nature Communications, ils ont découvert qu’elles dataient de 3 millions d’années et ne pouvaient provenir que d’un ancien continent disparu depuis longtemps. Avec le temps, ce dernier s’est progressivement mêlé au point chaud et a contribué à alimenter le volcan à l’origine de l’île Maurice.

ile-maurice

Les chercheurs ont également remarqué que la force gravitationnelle de la croûte terrestre autour de l’île Maurice était plus forte que dans d’autres régions de l’océan Indien. Une seule explication possible : la croûte est plus épaisse ici qu’ailleurs, et il y a de fortes chances pour que ce soit dû à la présence de l’ancien continent qui y est englouti.

On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas.

— Alphonse de Lamartine