12 749 personnes connectées

Focus sur Sam Wilson, l’Afro-Américain qui devient le nouveau Captain America au grand regret de son prédécesseur

Steve Rogers est vieux et fatigué, et il laisse sa place de Captain America à son ami Sam Wilson. Voilà le postulat de départ du comics Sam Wilson : Captain America # 1 qui nous présente un Steve qui prend sa retraite pour laisser place à du sang neuf. Grand chamboulement dans l’univers Marvel, étant donné que le Captain était l’un des tout premiers héros de la maison d’édition et date tout de même de décembre 1940 (sa première apparition). SooGeek revient sur cet événement étrange qui a fait hurler certains fans.

Si une partie des fans a hurlé c’est que le nouveau Captain est noir, et que dans une Amérique puritaine, remplacer un blanc par un noir n’est pas forcément bien vu par tout le monde. Sans parler de sa couleur de peau, que se trame-t-il sous ce changement de personnage ? Lorsque le premier numéro de Sam Wilson : Captain America est sorti, les lecteurs ont appris que la nouvelle Sentinelle de la Liberté diffère de son prédécesseur. Sam Wilson est décrit comme un Captain America qui prend partie politiquement. Dans un communiqué l’auteur Joe Quesada explique ses motivations : « Je me suis beaucoup amusé à écrire les aventures de Sam. Il a un comportement complètement différent. Le fait qu’il n’est pas un soldat change un peu les choses. Sam ne sera pas Steve. Steve peut être très rigide. Ça peut manquer parfois de gaieté, ce qui n’est absolument pas le cas avec Sam. » Ce sera le premier homme noir à enfiler le costume.

Captain-America-(4)

Toutefois Steve Rogers ne disparaît pas. Il ne peut plus assumer le rôle du Captain notamment à cause de son âge, il devient donc un peu le conseiller stratégique du nouveau. Il devient aussi un peu son mentor, en lui apprenant à bien utiliser son équipement et notamment le fameux bouclier. Pourquoi Wilson spécifiquement ? Déjà c’est l’un des premiers collaborateurs du Captain, mais au-delà de l’histoire, Marvel semble vouloir faire preuve de diversité culturelle. Les minorités raciales font peu à peu leur apparition dans les comics. On se souvient par exemple du nouveau Spider-Man hispanique ou de la Miss Marvel musulmane.

Captain-America-(5)

En récupérant le costume, Sam devrait moderniser le personnage : Steve Rogers était né dans les années 1920, tandis que Sam Wilson est un homme ancré dans le XXIe siècle. On peut d’ailleurs noter que c’est un ex-employé de l’assistance sociale, avec une forte conscience de classe donc. Du Marvel tout craché !

Captain-America-(3)

Captain-America-(2)

Captain-America-(1)

On espère que certains puritains n’iront pas jusqu’à faire des remarques déplacées, voire racistes sur ce nouveau personnage. De notre côté, on préfère Steve Rogers pour son passé historique et la figure qu’il représente, mais après tout si Wilson peut apporter du sang neuf à Captain America, tant mieux pour Marvel. Etes-vous pour ce genre de changement au sein du panthéon de super-héros Marvel ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux