12 592 personnes connectées

C’est prouvé : allaiter son bébé au moins 6 mois le préserve des troubles comportementaux

Il y a quelque temps, nous vous avions parlé de ces chercheurs qui ont prouvé que les enfants allaités plus longtemps au sein par leurs mamans avaient un QI plus élevé mais les bienfaits de l’allaitement ne s’arrêtent pas là. En effet, une toute nouvelle étude démontre que les nouveau-nés allaités pendant les six premiers mois de leur vie auraient 56 % moins de risques de présenter des problèmes de comportement durant l’enfance, entre 7 et 11 ans.

Généralement les pédiatres recommandent d’allaiter son bébé durant les six premiers mois, et pour cause, cette étude réalisée en Afrique sur près de 1 500 enfants en bonne santé dont 900 ont été nourris au lait maternel, démontre que l’allaitement serait indispensable pour réduire les risques liés aux problèmes de comportement durant l’enfance.

Allaitement via Shutterstock
Allaitement via Shutterstock

Publiée dans Plos, une revue scientifique américaine, l’étude démontre que ceux qui ont été allaités par leur mère durant les six premiers mois de leur vie auraient 56 % moins de risques d’être touchés par des problèmes de comportement entre 7 et 11 ans, contrairement aux bébés nourris moins d’un mois au lait maternel.

« La durée d’allaitement maternel exclusif d’un nouveau-né a beaucoup plus d’importance qu’on ne le pensait pour plusieurs aspects du développement de l’enfant », relève le docteur Tamsen Rochat, du Conseil de recherche sur les sciences humaines à Durban et principal auteur de ces travaux financés par le gouvernement canadien.

 

 

Les bienfaits du lait maternel via Shutterstock
Les bienfaits du lait maternel via Shutterstock

 

Cette même étude montre également que les jeunes enfants qui vont dans une crèche pendant au moins un an ont 74 % plus de chances de bien mieux fonctionner mentalement. Ils possèdent également une plus grande capacité d’adaptation, de concentration, de mémorisation des instructions et notamment plus de facilité pour exécuter des tâches.

« Les troubles de la conduite dans l’enfance peuvent conduire à des comportements agressifs et antisociaux, explique le médecin. Ceux-ci affectent l’apprentissage et les relations avec les semblables, et en retour peuvent entraîner des problèmes d’estime de soi et des troubles de santé mentale. Cela peut contribuer à des échecs professionnels plus tard dans la vie », observe le docteur Tamsen Rochat.

Une maman et son bébé via Shutterstock
Une maman et son bébé via Shutterstock

Les jeunes enfants qui ont des stimulations à la maison, avec par exemple des jeux éducatifs, ont également 36 % plus de chances d’avoir un meilleur fonctionnement cérébral. Cette recherche démontre également que ceux dont la mère souffre de problèmes mentaux ou de stress important ont deux fois et demi plus de risques de montrer des difficultés émotionnelles.

À la rédac’, cette nouvelle étude nous a vraiment impressionnés ! Une chose est certaine : le lait maternel nous cache encore de nombreux secrets. Pour rester dans le thème, admirez ces 20 photographies d’allaitement qui subliment la relation merveilleuse entre une mère et son enfant.

Ces articles vont vous plaire

— Georges Brassens

Au lieu de mettre en joue quelque vague ennemi, mieux vaut attendre un peu qu’on le change en ami