13 092 personnes connectées

Jeu vidéo au style rétro, Not a Hero vous embarque dans un univers coloré et sanglant

D’apparence classique, la création indépendante Not a Hero est pleine de surprise. Entre humour, violence et politique, ce jeu nous plonge dans un monde coloré plein d’action. SooGeek vous fait découvrir ce run’n’gun original.

Venu tout droit du futur (2048) pour rétablir l’ordre dans notre société et sauver le monde de sa destruction d’une invasion alien, BunnyLord est un lapin plein de bonne volonté qui souhaite être élu au poste de maire. Dans le but de remporter les élections, ils se lance dans un nettoyage de sa ville. Il souhaite débarrasser les rues de la criminalité (et des autres candidats) et pour ce faire, il va devoir faire appel à la force durant des actions coup de poing. C’est à vous de mener à bien ces actions en dirigeant Steeve qui, comme le titre l’annonce, c’est pas un héros mais un homme de main embauché en vue des élections.

Not-A-Hero

Très vite, l’aspect rétro du jeu pousse le gamer à s’aventurer dans les différents niveaux, dans un premier temps par curiosité, puis par plaisir avec la découverte d’un gameplay pour le moins original. Au fur et à mesure de l’avancée du joueur, il débloque des personnages aux chorégraphies surprenantes. 9 héros sont disponibles et venant tous de quartiers différents, ils ont des capacités spécifiques, par exemple Kimmy peut couper un corps en deux grâce à son katana et Cletus possède un pistolet à la puissance de feu extraordinaire.

Autant de capacités qui ne seront pas de trop pour aider le joueur à venir à bout des différents niveaux et objectifs du jeu. Doté de décors en 2D, ce jeu d’action propose une vingtaine de niveaux avec quelques suppléments permettant de terminer le jeu à 100 %. En effet, préparez-vous à mourir et recommencer un bon nombre de fois avant de comprendre comment venir à bout de cette création car les développeurs ont mis la barre très haut sur cet opus.

not-a-hero-design

Disponible sur Mac, PC et PlayStation le jeu fut créé en 6 ans par le studio Roll7, connu pour avoir développé et publié le jeu OlliOlli en 2014. Ce studio anglais a l’habitude d’attendre beaucoup des ses joueurs et n’a pas changé ses habitudes avec Not a Hero : le jeu n’attend pas que vous complétiez un objectif à la fois mais vous oblige à en remplir plusieurs en un temps extrêmement limité.

Une mission vous poussera à installer le matériel nécessaire pour faire exploser l’usine d’un autre candidat et si jusque-là rien ne semble compliqué, c’est sans compter sur les objectifs annexes poussant le joueur à utiliser toutes les armes du niveau, tuer un certain nombre d’hommes de main et repartir avec deux tableaux.

not-a-hero-personnages

Parce que le plaisir lié à un jeu ne provient pas seulement du scénario et des missions, il est bon de souligner que l’aspect de Not a Hero est un plaisir pour les yeux. Ses niveaux d’aspect simples et colorés parsemés de pixels nous rappellent OlliOlli, le jeu précédent du studio Roll7. Ajoutez à cela une très bonne communication et vous n’avez plus aucune raison de résister à BunnyLord : nous vous conseillons de faire un tour sur la page Twitter du personnage qui mène une campagne politique violente pour s’assoir sur le fauteuil du maire.

Couleurs flashy, personnages détonnants et scénarios amusants font de Not a Hero un jeu à essayer absolument et de Roll7, le studio à suivre. A vous de faire votre possible pour aider BunnyLord à atteindre son but ! Selon vous, quels jeux sont semblables à Not a Hero ?

Chaque seconde, ce sont près de 43 000 vidéos qui sont visionnées sur le site de vidéos Youtube,

— @DailyGeekShow