13 927 personnes connectées

Nintendo suspend sa Boîte Aux Lettres pour empêcher les enfants d’être confrontés à des contenus offensants

la-boite-aux-lettres-nintendo-suspendue-pour-proteger-des-enfants-confrontes-a-des-contenus-offensants-une

Suite au partage de contenus offensants avec de jeunes enfants sur La Boite Aux Lettres de la console 3DS de Nintendo, la firme a décidé de suspendre le service pour protéger ses plus jeunes joueurs. DGS vous en dit plus. 

L’application en ligne de Nintendo pour la création et le partage de message sous forme de note intitulée SwapNote (Boîte Aux Lettres Nintendo en France) a été suspendue par le géant du jeu vidéo japonais vendredi 1er novembre. Ainsi dans un communiqué officiel, Nintendo explique que les raisons de la fermeture du service SpotPass sont liées à une utilisation dangereuse de l’application : « certains consommateurs, y compris des mineurs, ont échangé leurs codes amis sur des bulletins électroniques sur Internet et ont ensuite utilisé la Boîte Aux Lettres Nintendo pour échanger du contenu offensant. »

La firme japonaise s’excuse pour cette décision drastique mais justifie cette prise de position par la présence de mineurs sur l’application : ces derniers pouvaient partager, au même titre que les usagers majeurs, du contenu photographique, fonction « qui a été activement employé de façon abusive ». Depuis le 1er novembre vous ne pouvez donc plus utiliser la Boite aux lettres Nintendo qui permettait via SpotPass l’échange de contenu entre utilisateurs 3DS. Cette suspension prend effet dans tous les pays où l’application était disponible.

la-boite-aux-lettres-nintendo-suspendue-pour-proteger-des-enfants-confrontes-a-des-contenus-offensants1

 

la-boite-aux-lettres-nintendo-suspendue-pour-proteger-des-enfants-confrontes-a-des-contenus-offensants2

la-boite-aux-lettres-nintendo-suspendue-pour-proteger-des-enfants-confrontes-a-des-contenus-offensants4

C’est une décision importante de la part de Nintendo, car nous pouvons aisément imaginer que ces contenus « offensants » soient directement liés à de la pédophilie ou de la pornographie. Si on peut comprendre que certains utilisateurs soient frustrés par la clôture de la Boite Aux Lettres, l’ensemble de la rédaction approuve la volonté de la firme de vouloir prévenir plutôt que guérir. Et vous, pensez-vous que Nintendo ait pris la bonne décision ou alors que cette suspension est démesurée ?

Ces articles vont vous plaire

— Matthew Gregory Lewis

A ceux qui osent, rien n’est impossible.