13 395 personnes connectées

Tout n’est pas perdu : voici 3 news positives qui ont rendu la semaine meilleure

news-positive-semaine-43-une

Pour bien démarrer la semaine, nous avons sélectionné, pour vous, trois news qui embelliront votre journée : de la création d’une éolienne transformant l’air en eau, à la mise en place d’un bateau spécialisé dans la chasse aux braconniers, en passant par la première école de magie inspirée par la célèbre saga Harry Potter.

Cette éolienne révolutionnaire change l’air en eau

eolienne-modele-768x459Une entreprise américaine VICI-Labs a développé la WaterSeer. C’est une éolienne qui change l’air en eau pour les pays arides et qui s’active à l’aide d’une pompe située à la surface.
Cette éolienne a la capacité de fournir de l’eau même si le vent est faible et est capable de récupérer jusqu’à 37 litres par jour.
D’après l’ONU, cette éolienne pourrait être universelle et disponible à toute l’humanité d’ici 2030.

 

Sea Sheperd s’arme d’un navire colossal pour lutter contre les chasseurs de baleine

sea-shepard-bateau-une-2L’organisation Sea Sheperd dispose dorénavant d’un bateau qui a pour mission de rattraper et punir les chasseurs traquant les cétacés à des fins commerciales.
Ce bateau a été nommé l’Ocean Warrior. Il mesure 54m de long, il est capable de naviguer à près de 55km/h avec une surveillance à 360° et il dispose d’une arme pour dissuader les braconniers.

 

Avis aux apprentis sorciers ! L’école Poudlard va ouvrir ses portes en France

poudlard-france-une

Fan de Harry Potter ? Cet article embellira votre journée. Une association basée dans le Lot-et-Garonne vous invite dans une reconstitution de Pouillard pour y vivre les mêmes aventures que Harry le temps d’un week-end. La première école de magie, inspirée par la célèbre saga, ouvrira du 25 au 28 mai 2017 avec au programme des cours : Botanique, potions, sortilèges et Muggle Quidditch !

 

À la semaine prochaine, pour de nouvelles actualités qui vous donneront le sourire !

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux