12 502 personnes connectées

L’homme de Néandertal n’est pas notre ancêtre, il nous a pourtant transmis des gènes qui influent sur notre santé

une-neandertal-1

D’où venons-nous ? De qui descendons-nous ? Autant de questions qui taraudent les scientifiques et les chercheurs depuis des décennies. De nombreuses études montrent que les Hommes modernes sont le fruit de plusieurs croisements génétiques. En 2010, une étude a révélé que nous aurions hérité de gènes de l’homme de Néandertal, cette espèce hybride ressemblant à un croisement entre les singes et les humains. SooCurious vous explique ce que l’on doit à ce lointain ancêtre.

Pendant longtemps, les chercheurs ont dénigré l’homme de Néandertal. Avec son front avancé, son arcade sourcilière épaisse et son allure simiesque (de singe), il ne pouvait pas avoir de liens génétiques avec nous. Pourtant, le généticien suédois Svante Pääbo a démontré dans une étude récente que les hommes eurasiens modernes possèdent des gènes néandertaliens.

visu-neandertal-1

On ne sait pas avec certitude ce qu’il s’est produit au niveau génétique, les humains modernes ont dû se mélanger avec quelques hommes de Néandertal, ce qui aurait donné lieu à une combinaison génétique. Cela concerne principalement les hommes eurasiens (même si on trouve quelques traces de cet héritage en Afrique). Plusieurs scientifiques se sont lancés dans des études sur le génome néandertalien pour prouver cela.

L’annonce de Svante Pääbo, chercheur à l’institut Max Planck de Leipzig (Allemagne) a fait l’effet d’une bombe dans la communauté scientifique. D’après son étude, les populations d’origine eurasiatique ont entre 1 et 4 % de gènes hérités des hommes de Néandertal (environ 2,7 %). Le Suédois est parvenu à ce résultat en prélevant les restes d’ADN de trois Néandertals trouvés en Croatie et il les a comparés à des ADN d’hommes modernes (un panel de 28 000 adultes).

visu-neandertal-2Plus impressionnant encore, des scientifiques ont séquencé le génome d’une femelle Néandertal trouvée en Sibérie. Après étude de celui-ci, il semblerait que l’on puisse retrouver 20 % de ce génome chez les humains aujourd’hui. Cela est éparpillé sur toutes les populations bien sûr, mais le chiffre reste éloquent.

Le génome néandertalien reste incomplet. Il faut donc mesurer ces résultats. Mais si l’on combine plusieurs gènes présents dans notre ADN, on arrive à quelques conclusions sur cet héritage. Pratiquement 80 % des Eurasiens ont le gène qui affecte les cellules kératinocytes présentes sur l’épiderme. Ce gène renforce la peau face aux rayons ultraviolets et aux différents pathogènes. Ce gène renforce notre peau et permet de contrôler l’hydratation. Cependant, de nombreux effets négatifs semblent liés à ces gènes néandertaliens.

visu-adn-moleculeCertains de nos gènes venant des hommes de Néandertal seraient responsables de certaines maladies ou de comportements. Par exemple, certains de ces gènes augmenteraient l’accoutumance à la nicotine. La propension de certains à être addict à la cigarette viendrait de là… Autre effet, la forte coagulation de notre sang. Au départ, cette propension à coaguler était utile dans la mesure où les hommes de Néandertal chassaient et se blessaient souvent.

Dans notre société, cela a moins de sens et c’est même plutôt négatif. La forte coagulation influerait sur la formation de caillots et provoquerait des accidents vasculaires (par exemple). Une autre étude américaine démontre que certains gènes néandertaliens seraient responsables de la sensibilité à certaines allergies, comme le rhume des foins ou bien à l’asthme. Il est néanmoins injuste de tout imputer à ces ancêtres. Après tout, nous sommes le fruit de mélanges génétiques.

homme-neandertal-2ok

Ces découvertes ont plusieurs intérêts : d’abord, cela permet de comprendre un peu mieux notre génome et les origines de certaines maladies. D’autre part, cela démontre à quel point les hommes de Néandertal ont su s’adapter à leur environnement. Il semble clair que les scientifiques n’ont pas encore toutes les réponses sur notre origine et sur nos ancêtres. Si vous êtes curieux à propos de l’évolution de l’Homme, vous apprécierez cet article listant huit faits étonnants sur ce processus.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux