12 754 personnes connectées

Voici comment ce navire français perdu dans les fonds marins depuis 200 ans a été découvert

bateau-retrouve-simulation-une

Retrouver des trésors du passé est une mission qui fait de plus en plus appel à la technologie, et celle-ci a permis de mettre la main sur une épave oubliée. Avec l’aide de la simulation informatique, des chercheurs ont pu localiser les restes d’un navire français ayant sombré pendant une bataille navale historique. Une nouvelle qui encourage les archéologues à travailler avec les informaticiens. 

En 1805, une impressionnante bataille navale a fait rage au large de l’Espagne. Voyant s’affronter la flotte Anglaise et la flotte franco-espagnole menée par Napoléon, la bataille de Trafalgar est l’une des batailles les plus connues de l’Histoire notamment en Angleterre car la flotte victorieuse était sous les ordres du vice-amiral Nelson. Si elle est célèbre, les navires qui y ont participé le sont moins car ceux-ci ont coulé sous les assauts anglais. La technologie a cependant permis de mettre en lumière et de retrouver l’un de ces bateaux oubliés : le Fougueux.

bateau-bataille-trafalgar

Le Fougueux était l’un des navires que les Anglais capturèrent suite à la bataille. Celui-ci devait donc être ramené sur les côtes anglo-saxonnes mais une violente tempête changea le destin de ce navire. Victime de vents si puissants qui ne surviennent qu’une fois par siècle, le bateau fut brisé et les restes sombrèrent au fond de l’eau et ce, sur plusieurs kilomètres. Quand est survenue une tempête similaire en 2009, des chercheurs ont donc décidé d’étudier la houle et de déterminer en fonction de la vitesse des vents et de la position de la bataille où pouvait se trouver l’épave du Fougueux. Une traque qui a mobilisé 3 corps de métiers différents.

Infographistes, météorologues et archéologues ont travaillé main dans la main afin de partir sur la piste du bateau. Les premiers ont effectué des simulations informatiques pour essayer de repérer le lieu précis où se trouve le Fougueux. Les météorologues ont eux étudié les courants et la direction des vents. Enfin, les archéologues se sont plongés dans les archives (journaux de marins, rapports de bataille…) et ont pu situer le lieu de la bataille mais également affirmer que les deux tempêtes, celle de 1809 et de 2009, étaient similaires. À la suite de toutes ces recherches, une dernière simulation informatique a été réalisée, offrant aux chercheurs une zone de recherche qui s’avère être exacte.

bateau-retrouve-etude-meteo

Peu de temps après l’établissement de la zone de recherche, les plongeurs ont retrouvé des canons et quelques morceaux d’épaves. Retrouver le navire entier est impossible car il a été éventré dans la tempête qui l’a fait sombrer. Cependant, les scientifiques estiment que les deux tiers du bateau dorment encore au fond de l’océan. Avec ce travail acharné, la simulation informatique a prouvé son efficacité et les chercheurs sont déjà à la recherche des autres parties de ce bateau oublié.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux