12 671 personnes connectées

Le nouveau satellite de la NASA va révolutionner les prévisions météorologiques

une-satellite

Samedi 19 Novembre, la fusée Atlas V a décollé depuis la Floride pour lancer un nouveau satellite de la NASA. Beaucoup plus moderne que les satellites utilisés jusqu’alors pour le calcul des prévisions météorologiques, ce dernier devrait permettre de fabuleuses avancées.

Ce satellite, qui constitue le premier d’une série de quatre, est de type GOES-R, soit Geostationary Operational Environmental Satellite. Les satellites et les équipements utilisés auparavant (et ce, depuis 40 ans) pour le calcul des prévisions météorologiques commençant à dater, la NASA a misé sur cette nouvelle génération qui devrait permettre des scans du ciel 5 fois plus rapides ainsi qu’une résolution d’image 4 fois plus détaillée.

nasa

Ce n’est pas tout puisque GEOS16, le petit nouveau, permettra également d’observer la formation de tornades, d’ouragans ou encore de feux de forêts. Niveau équipement, il sera muni d’un détecteur d’éclairs, qui servira à analyser l’évolution des orages afin d’en prévenir au maximum les dégâts par le biais des fameuses alertes.

next-generation-weather-satellite-goes-o1

En plus de contribuer grandement aux prévisions météo, le dernier bébé de la NASA servira également à observer le Soleil, et plus particulièrement, les éruptions solaires et les éjections de masse coronale qui peuvent perturber nos satellites ainsi que nos modes de communication.

Ces articles vont vous plaire

— @Alex_Dobro

Trois astéroïdes ont été baptisés du nom des présentateurs de “C’est pas sorcier”