13 160 personnes connectées

Faisant écho à ses inspirations mythologiques, découvrez les secrets du générique de la série Vikings

50 secondes, c’est la durée du générique de Vikings. 50 secondes étudiées et travaillées durant des mois par les équipes de la série dans le but de créer une séquence mémorable, empreinte de légendes et d’histoire. Découvrez avec nous l’histoire derrière le générique.

 

Si vous ne connaissez pas la série, sachez qu’elle suit les exploits de Ragnar Lothbrok : un simple fermier devenu guerrier et qui aurait unifié les clans Vikings dans le but de conquérir l’Ouest, les royaumes chrétiens. La série ne se contente pas d’un seul personnage et regorge d’informations sur l’époque et leur société. Elle retrace le destin d’un homme devenu légende en nous plongeant dans le monde des Vikings, levant le voile sur leurs pratiques et leurs coutumes. Vikings a su se démarquer très vite des autres séries historiques sorties au début des années 2010 en épatant le spectateur par son scénario, ses effets spéciaux, ses acteurs mais aussi et surtout, son générique.

Créé et réalisé par le studio Mill+ (qui a aussi travaillé sur Penny Dreadful), le générique est doté d’une bande-son magnifique : « If I Had A Heart » de l’artiste suédoise Fever Ray. De son vrai nom Karin Dreijer Andersson, elle a composé et interprété cette musique en 2008 avant de la prêter aux équipes de Vikings pour son générique, mais aussi à celles de Breaking Bad, The Following ou The Originals. « If I Had A Heart » n’était pas le premier choix de l’équipe créatrice de la séquence mais la musique diffusée sur leurs ordinateurs durant les heures de travail. En fin de compte, quand vint le moment de choisir une bande-son, aucune autre ne correspondait mieux au travail effectué.

Vous l’aurez compris, la séquence nous raconte le passage de la vie à la mort d’un Viking. Rama Allen, qui a dirigé la réalisation de la séquence d’ouverture, a déclaré s’être concentré sur l’image que nous avons tous des Vikings, souhaitant avant tout travailler l’atmosphère pour préparer le spectateur à la série : « Rituel. Surnaturel. Visions. Or. Fumée. Feu. Sexe. Métal. Sang. Dieux. Mort. Horreur. Honneur. Famille… et la mer, voilà les thèmes vikings qui m’ont inspiré. »

vikings-corbeaux-mort

La relation du peuple Viking avec les éléments devait prendre une place importante dans le générique et ici, la mer sert de passage entre la vie et la mort. On y voit un homme couler doucement et durant sa chute, il se souvient de sa vie, de ses amours et de sa religion. Alors qu’il s’enfonce dans des eaux profondes, une femme l’accueille et des objets l’entourent. Il s’agit de tous les éléments de la vie du personnage et plus généralement, de ce que l’on sait des Vikings : des os symbolisant la mort, de l’or pour la richesse et la conquête, des armes pour la guerre puis la femme représentant la religion et ici, la sexualité.

vikings-history-muse

Allen a basé son travail sur le fait que les Vikings ne craignaient pas de mourir : « Leur relation avec la mort était construite sur l’honneur, sur son caractère inéluctable. » Une grande partie du travail du studio de création se trouvait dans la recherche d’images : l’opposition du calme marin à la violence des vagues, les couleurs froides de l’eau face au feu de la surface nous font comprendre que toute la scène n’est qu’une transition pour le personnage qui quitte un monde violent.

Pour les Vikings, la mort était aussi étroitement liée à la mer, qui plus est lors de leurs années de conquête, c’est la raison pour laquelle on voit apparaître une jeune femme tendant ses bras au personnage : il s’agit d’une déesse inspirée de la mythologie nordique. Ce passage fait référence à la Légende des 9 soeurs qui, à travers les contes et les poèmes, représentaient la mer, les vagues mais aussi la sensualité. Le générique se termine en vue subjective. Cette fois-ci, nous sommes le guerrier et nous observons, sous l’eau, une armée de Drakkars alors qu’une bataille fait rage à la surface.

vikings-drakkars-bataille

Le titre et le logo de la série furent réalisés en trois mois, non pas par Mill+ mais par le studio anglais King and Country. Il leur fallut faire de nombreuses recherches pour traduire en une seule lettre l’histoire des Vikings. A droite, une lame tranchante, aiguisée, vieillie et tachée de sang qui représente la violence de ce peuple. Mourir à la guerre était non seulement un honneur mais aussi la seule manière d’atteindre le Valhalla, paradis réservé aux plus valeureux des guerriers. La guerre et les conflits constituaient une partie importante de leur culture et c’est la raison pour laquelle cette lame, contrairement à l’autre, ne traite que d’un seul thème.

vikings-logo-history

La seconde partie du logo représente la vie et tout ce qui la rendait sacrée pour les Vikings : les feuilles, à la pointe du V, nous rappellent que les Vikings étaient aussi de grands cultivateurs. En travaillant leurs champs, ils comblaient les besoins de leurs familles et leurs proches ce qui nous amène au second thème du design : la fraternité. Les deux cercles liés rappellent l’importance de la famille et surtout, la fraternité qui liait tous les membres d’une même communauté en temps de paix, comme en temps de guerre. Enfin, la technologie et les bateaux sont aussi mis en valeur sur ce logo, en haut à gauche. Grâce à la qualité des navires qu’ils construisaient et a leur très bonne connaissance de la mer et des astres, les Vikings ont pu parcourir les mers.

Le générique de Vikings fait partie de ceux que l’on retient, tant par sa beauté que par la complexité du travail nécessaire à sa réalisation. Hypnotique et violent, il fonctionne à merveille en prenant en compte tout ce que le spectateur connaît de la culture nordique et en le plongeant dans une atmosphère propice au début d’un épisode. Si ce générique est, sans aucun doute, l’un des plus beaux offerts par la télévision, quel est, selon vous, le meilleur ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux