12 705 personnes connectées

Pourquoi les moustiques font un festin avec votre sang plus qu’avec celui de votre voisin ?

Pourquoi certaines personnes sont-elles plus piquées par des moustiques que d’autres ? C’est à cette épineuse question que des scientifiques ont réfléchi. Chaleur du corps, transpiration ou régime alimentaire : DGS vous explique pourquoi votre peau peut devenir un véritable lieu de festin pour ces insectes voraces.

Chaque été, c’est la même chose : les moustiques ne vous lâchent pas. Tous les matins, vous vous réveillez avec des dizaines de petits boutons rouge et blanc qui vous grattent. De la tête aux pieds, votre corps a été un véritable festin pour ces moustiques, qui ne se sont pas fait prier pour boire votre sang. Mais pourquoi vous ? Pourquoi certains de vos amis ou membres de votre famille peuvent fanfaronner en vous montrant leurs bras et leurs jambes, vierges de toute trace ? C’est à cette question que les chercheurs tentent de répondre depuis plusieurs années.

Tout d’abord, difficile de faire une généralité, car il existe des centaines d’espèces de moustiques différentes sur la planète (plus de 3 500 sont inventoriées au niveau mondial à ce jour). Du coup, ils ont tous des préférences et des attirances particulières. Ce qui est vrai pour un moustique, n’est pas forcément vrai pour un autre. D’où la difficulté pour les scientifiques de faire des généralités.

moustique-peau

Cela dit, l’appétit vorace des moustiques est stimulé par bon nombre de facteurs. Ainsi, les chercheurs indiquent que ces insectes sont attirés par le dioxyde de carbone que nous rejetons lorsque nous expirons ainsi que par la chaleur émise par notre corps. Ce qui est assez étonnant, c’est que des études suggèrent que les personnes du groupe sanguin O, les femmes enceintes et les amateurs de bières ont plus de risques de se faire piquer que les autres. Une étude à prendre avec des pincettes, puisqu’une seule espèce de moustique a été testée pour arriver à ce résultat et comme nous l’avons dit plus haut, chaque type de moustique a ses propres préférences et comportements.

Selon les scientifiques qui se sont penchés sur la question, il y aurait environ 400 composés chimiques sur la peau humaine qui pourraient jouer un rôle dans l’attraction (voire la répulsion) des moustiques. Ce mélange de substances odorantes, produites par les bactéries qui vivent sur la peau, varie en fonction des personnes. Cette différence pourrait également expliquer pourquoi certains se font plus piquer par les moustiques que les autres. La génétique joue un rôle très important, mais ces différences pourraient également venir des différents régimes alimentaires.

piqure-gratte-moustique-bouton
Une femme gratte ses boutons de moustique via Shutterstock

L’une des substances les plus étudiées par les scientifiques est l’acide lactique, que l’on peut retrouver dans la transpiration. Une étude montre que cet acide joue un rôle particulièrement important concernant l’espèce de moustique Aedes aegypti, principal vecteur de la dengue et de la fièvre jaune.

Une étude connue concernant les piqûres de moustiques explique que les moustiques qui transmettent la malaria (Anopheles gambiae) sont attirés par le fromage Limburger. La bactérie qui donne à ce fromage son odeur ressemble aux germes qui vivent entre nos orteils. Cela explique pourquoi ces moustiques sont attirés par les pieds… odorants !

Les scientifiques essayent tant bien que mal de déterminer ce qui compose le cocktail idéal pour un moustique et donc de savoir quel type de personnes a le plus de risques de se faire piquer. Seulement voilà, ceux qui, par malchance, développent un tel cocktail sur leur peau, n’ont pas beaucoup de solutions. Il ne leur reste que les répulsifs anti-insectes.

Et si les moustiques piquaient tout le monde, mais que seulement certaines personnes réagissaient à ces piqûres ?

Nous réagissons tous différemment aux piqûres de moustiques. Si certaines personnes se grattent jusqu’à l’os, d’autres ne ressentent qu’une légère gêne. Et si la réponse à la question initiale se trouvait justement dans cette différence de réaction ? Ainsi, si une personne n’a pas de bouton de moustique, cela ne veut pas dire qu’elle ne s’est pas fait piquer par un de ces insectes. En effet, c’est la salive des moustiques, libérée lorsque ceux-ci sucent le sang, qui fait apparaitre les boutons sur la peau et les personnes réagissent avec plus ou moins d’intensité.

Enfin, sachez qu’il n’y a aucune preuve qui montre que vous pouvez éviter d’être piqué par des moustiques en mangeant quelque chose de particulier.

spray-piqure-insecte
Une femme se protège contre les moustiques via Shutterstock

Avec ces quelques informations scientifiques, vous savez maintenant pourquoi les moustiques sont plus attirés par certaines personnes que par d’autres. À la rédac’, certaines personnes souffrent des piqûres de moustiques, tandis que d’autres peuvent profiter pleinement de leur été sans qu’aucune démangeaison ne vienne gâcher leurs vacances. Cela prouve bien que nous ne sommes pas tous égaux face à l’appétit de ces petites bestioles :). Êtes-vous du genre à être recouvert de boutons rouges chaque été ?

Ces articles vont vous plaire

— Denys Gagnon

Les amis sont ceux qui vous forcent au bonheur.