12 714 personnes connectées

15 malheureux qui ont eu une mort incroyablement absurde

On associe souvent la mort à un scénario tragique : accident de voiture, crash d’avion, meurtre… Pourtant, avec des corps aussi fragiles que les nôtres, il y a un nombre infini de façons de mettre fin à une vie. Et certaines sont si improbables qu’on a du mal à se retenir de sourire… Voici 15 morts tristement absurdes : 

Le coup du spray

spray-peinture

En 2009, en Caroline du Sud, un malfrat s’est recouvert la figure de peinture en spray afin que personne ne le reconnaisse alors qu’il braquait un magasin. Le malheureux n’avait pas lu l’étiquette, il est mort étouffé…

La pompe funèbre

Felix_Faure

En 1899, le président de la République française Félix Faure mourut d’une crise cardiaque à l’Elysée. La cause du décès : un coït buccal pratiqué par sa maitresse. Il fut retrouvé agonisant et sans pantalon, la main crispée dans la chevelure de sa conquête. Une gâterie meurtrière, qui vaudra à Felix Faure le surnom de « pompe funèbre » et ce célèbre mot de George Clemenceau : « Il a voulu vivre César et il est mort Pompée. »

Les toilettes électriques

toilettes-prison

En 1989, Michael Anderson Godwin, un prisonnier américain, est mort d’électrocution en tentant de réparer les écouteurs branchés à sa télévision alors qu’il avait les fesses posées sur ses toilettes en métal. Ironie du sort, condamné pour meurtre, il avait échappé à la chaise électrique lors de son procès 6 ans plus tôt.

Sans les mains !

mort-11

En 1987, un parachutiste de Caroline du Nord est mort lors d’un saut en parachute. Il avait pour mission de prendre ses amis parachutistes en photo lors de la chute libre. Seul problème : il a tout simplement oublié de mettre son parachute.

Retour de bâton

Jean-Baptiste_Lully

Jean-Baptiste Lully était un célèbre compositeur devenu surintendant de la musique royale de Louis XIV. Il est mort de la gangrène après s’être violemment frappé l’orteil avec une longue canne lors d’une répétition. Très vite sa jambe s’infecta, mais Lully refusa qu’on la lui coupe, car il était également danseur. Il mourut quelque temps plus tard, le 22 mars 1687.

Là-haut

chaise-ballonsAdelir Antonio de Carli, un prêtre brésilien, est mort sur une chaise attachée à des centaines de ballons gonflés à l’hélium. Lors de son dernier appel, à plusieurs centaines de mètres d’altitude, il demandait à ce qu’on lui apprenne à utiliser son GPS. Son corps n’a été retrouvé que 2 mois plus tard.

Tout feu, tout flamme

cigarette

Gary Allen Banning, un Britannique de 43 ans, est mort brûlé vif. Un jour, il but de l’essence par erreur. Surpris par le goût dégoûtant de cette boisson, il recracha le liquide, dont quelques gouttes tombèrent sur ses vêtements. Quelques minutes plus tard, l’homme eut la très bonne idée de fumer une cigarette. Lorsqu’il l’alluma, il prit feu…

Le grand saut

tour-eiffel

Franz Reichert, un tailleur français d’origine autrichienne, est mort le 4 février 1912 en sautant du premier étage de la tour Eiffel. La cause : il voulait tester un costume parachute qu’il venait d’inventer. Quelques réglages supplémentaires n’auraient pas été superflus…

Le coq de la mort

coq

En 2011, en Californie, Jose Luis Ochoa est mort poignardé par un poulet. Lors d’un combat de coqs, un volatile sur la patte duquel avait été attachée une lame de rasoir, a foncé sur lui, lui causant de graves blessures. Transporté à l’hôpital, il y mourut deux heures plus tard.

Le repas de trop

lion

Gail Queens, une Américaine de 23 ans, a malencontreusement été tuée par son petit ami gardien de zoo. Pour qu’elle assiste au repas des lions, il l’emmena dans une pièce avec un grand panneau coulissant. Il lui expliqua que derrière se trouvait une grande baie vitrée derrière laquelle elle verrait les lions dévorer leurs proies. Il la laissa le temps d’aller fumer une cigarette, et l’enferma à clef dans la pièce. Quand le tableau s’ouvrit pour révéler une foule de personnes en train de la regarder, elle réalisa qu’elle était du mauvais côté. Un autre panneau s’est ouvert pour laisser surgir trois lions affamés. Gail est morte deux jours plus tard à l’hôpital.

La glissade ultime

luge

En 2008, David Monk, 46 ans, était en vacances en Italie avec un groupe d’amis. Après avoir bu quelques bières pendant la soirée, il fut pris d’un tel engouement qu’il décida de voler un tapis de protection qui recouvrait des barrières en métal en bas de la pente de ski pour faire de la luge. Il dévala la pente, avant de heurter violemment les barrières en métal en question, celles dont il avait volé la protection, pour faire de la luge… David est mort sur le coup.

Une corde élastique est… élastique

Saut à l'élastique

En 1997, en Virginie, la police a retrouvé le corps d’Eric Barcia, 22 ans. Le jeune homme est mort suite à un saut à l’élastique d’un pont de 21 mètres. Ne voulant pas payer pour faire son saut, il s’est occupé de la préparation lui-même en attachant plusieurs cordes ensemble. Il s’est mis les sangles et a attaché l’autre extrémité des cordes au pont. Il sauta, confiant. Le problème, c’est que la corde d’Eric mesurait 21 mètres. Il avait oublié que la corde était élastique…

La vache volante

vache

Une vache qui tombe d’un toit. L’histoire semble tout droit sortie d’un livre pour enfant, et c’est pourtant ce qui est arrivé dans une rue du Brésil. L’histoire aurait pu être drôle, si la lourde créature n’avait pas atterri tout droit sur Jaoa Maria de Souza, 45 ans. Le pauvre homme est mort d’une hémorragie interne.

Un avocat mortel

tribunal

On sait tous qu’être dans une salle de tribunal n’est jamais une partie de plaisir. Et il est déjà arrivé que le malaise dépasse tout ce qu’on puisse imaginer. En 1871, l’avocat et premier membre du Congrès Clement Vallandigham défendait son client, Thomas McGehan, qui était accusé d’avoir tué Thomas Myer à coup de pistolet lors d’une bagarre dans un bar. Vallandigham était convaincu que McGehan avait pu se tuer lui-même, et voulut montrer à la cour comment la victime s’y était prise. Devant le juge et les jurés, il pointa le pistolet sur sa tête et tira. Il ne se doutait évidemment pas que le pistolet était chargé…

Un excès de virilité

cobra

En 1997, en Pennsylvanie, Wayne Roth of Pittston a été mordu par un cobra qui appartenait à son ami Roger. Il refusa d’aller à l’hôpital. « Je suis un homme, je peux le supporter », affirma-t-il. A lieu d’aller à l’hôpital, il alla dans un bar où il but plusieurs pintes, en se vantant de sa piqûre de serpent. Il mourut quelques heures plus tard. La toxicité du venin de cobra n’agit en effet qu’au bout de quelques heures.

mort-10

La mort est tragique, mais peut aussi être… stupide. A la rédaction, nous étions partagés entre l’envie de rire et notre peine pour les victimes. Ce qu’il faut retenir de ces anecdotes, c’est qu’un ridicule oubli ou un coup du hasard peut être fatal. Alors, soyez prudent, et profitez de la vie ! Si la mort, sujet aussi sombre qu’il soit, vous intrigue, découvrez ce que vous ressentirez quand vous quitterez le monde des vivants.

Ces articles vont vous plaire

Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves.

— John Barrymore