13 772 personnes connectées

Wayne Lotter, grand héros de la lutte contre le braconnage, a été assassiné

Véritable héros de la lutte contre le braconnage en Afrique, Wayne Lotter a été assassiné dans la capitale économique de la Tanzanie. L’enquête ne permet pas pour l’instant d’établir un lien entre le meurtre et le braconnage. La communauté internationale est sous le choc et les hommages se multiplient. 

Qui était Wayne Lotter ?

Wayne Lotter était un fervent défenseur de la cause animale. Il a lui-même contribué à réduire de moitié le trafic d’éléphants en Tanzanie, en démantelant les réseaux de trafiquants.

Né en Afrique du Sud, Wayne Lotter s’est toujours senti concerné par la cause animale. En 2009, il crée la fondation de protection de la nature Pams, une ONG spécialisée dans la lutte contre le braconnage en Tanzanie. La Tanzanie est l’un des pays où la population d’éléphants est la plus importante sur le continent africain, mais également et malheureusement l’un des plus touchés par le braconnage. Selon la fondation de Wayne Lotter, plus de 150 000 éléphants ont été tués ou mutilés pour leur ivoire, ces cinq dernières années en Afrique et 66 000 éléphants ont été tués ces dix dernières années seulement en Tanzanie.

Un éléphant

Comme l’explique Azzedine Downes, directeur du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW),  « il avait plus de vingt ans d’expérience et était le moteur de la lutte contre le massacre sans scrupule des éléphants en Tanzanie ».

Wayne Lotter a contribué à l’arrestation de nombreux gros marchants d’ivoire, comme Yang Fend Glan, aussi connue sous le surnom « la reine de l’ivoire ». Cette dernière a été arrêtée en octobre 2015 pour la vente de plus de 706 défenses d’éléphants pour un montant équivalent à 2 millions d’euros. Son engagement pour la cause animale lui aura valu d’être régulièrement menacé de mort. Un danger dont il avait bien conscience mais qui ne l’a jamais freiné dans la défense des animaux sauvages d’Afrique.

 

Comment a-t-il était assassiné ? 

L’assassinat a eu lieu ce 17 août, à Dar-es-Salaam, capitale économique de Tanzanie. Wayne Lotter se trouvait dans le quartier de Masaki, à bord d’un taxi le conduisant de l’aéroport à son hôtel aux environs de minuit. Son taxi a alors été arrêté par une voiture. Deux hommes en sont sortis. L’un d’eux a alors ouvert la portière du taxi et a abattu Wayne, de deux balles.

La police a immédiatement ouvert une enquête sur cet odieux assassinat. Les enquêteurs n’ont cependant pas encore pu faire de lien entre ce meurtre et des organisations liées au braconnage.

 

De nombreux hommages

Wayne Lotter et Jane Goodall

Cette nouvelle a eu l’effet d’une véritable bombe au sein de la communauté internationale. Inspirant, courageux, véritable héros, les adjectifs ne manquent pour qualifier Wayne Lotter.

Parmi ces hommages, la célèbre primatologue, Jane Goodall s’est exprimé en ces mots : « Wayne était un héros pour moi, un héros pour beaucoup, quelqu’un qui a consacré sa vie à la protection de la faune d’Afrique ». Elle ajoute que « si ce lâche attentat était une tentative de mettre fin au travail de la fondation PAMS, ce sera un échec ».

Krissie Clark, co-créatrice de la PAMS Foundation a déclaré au journal Le Monde : « Il est mort courageusement, en se battant pour la cause qui le passionnait le plus ». Elle décrit cet homme, « son meilleur ami », comme quelqu’un de « passionné, déterminé, visionnaire », « un mentor incroyable, inspirant, qui avait une pensée tout sauf conventionnelle, avec un très grand sens de l’humour ».

Un éléphant en Tanzanie

Dans un communiqué annonçant la mort de ce défenseur des animaux, la fondation PAMS déclare : « Wayne avait consacré sa vie à la faune sauvage africaine, travaillant d’abord, alors qu’il était encore jeune homme, comme ranger dans son Afrique du Sud natale, avant de devenir un fer de lance de la lutte contre le braconnage en Tanzanie ». PAMS ajoute via son compte Facebook, « le charme de Wayne, son éclat et son sens de l’humour excentrique lui donnaient la capacité unique de faire constamment rire son entourage. Il est mort courageusement, en se battant pour la cause qui le passionnait le plus ». 

Amani Ngusaru, responsable de WWF en Tanzanie, a également réagi à l’annonce de cette mort tragique, en déclarant : « Wayne Lotter manquera à la lutte contre le braconnage en Tanzanie. La fondation Pams a aidé à former des milliers de garde-chasses et a soutenu des campagnes d’éducation à la préservation des éléphants autour de la réserve de gibier de Sélous, avec le WWF. On se souviendra de lui pour son dévouement et sa passion pour la conservation de la vie sauvage en Afrique ».

 

Des hommages qui se multiplient et qui retentissent comme un appel à continuer ce que Wayne Lotter a commencé. Véritable héros, il restera un exemple pour le monde.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux