13 442 personnes connectées

7 tyrans particulièrement diaboliques de jeux vidéo qui ne font pas dans la demi-mesure

La plupart des jeux d’aventure font explorer au joueur des contrées et des royaumes divers et variés. Et qui dit royaume, dit souverain. Comme la littérature, le jeu vidéo nous a présenté au fil du temps des monarques de tout degré de bonté ou de cruauté. Voici quelques personnages qui font définitivement partie de la deuxième catégorie et qui engendrent malheur et destruction au gré de leurs volontés.

Bowser – Super Mario
monarque-malefique-bowser
L’univers de Mario n’est pas connu pour être sombre, mais cela ne change pas les intentions maléfiques de son antagoniste principal. Bowser est ambitieux. Il ne voulait au départ que du royaume champignon, mais après trente ans de carrière en tant que roi des Koopas, il veut maintenant s’emparer de toute la galaxie. Vous n’avez pas besoin de nous pour vous rappeler le nombre de fois où il vous a forcé à arpenter les couloirs de château rempli de lave et autres boules de feu.

Il est sans doute le méchant de jeu vidéo le plus reconnaissable, mais qu’a-t-il fait au juste de si cruel à part enlever la princesse Peach ? Voyons, dans Super Mario Bros., il transforme tout le monde en objets inanimés juste parce qu’il en a envie et il manque de causer la destruction de l’univers tout entier dans Super Mario Galaxy. Malgré son côté comique, Bowser mérite bien sa place !

Roi Logan – Fable III
monarque-malefique-logan
Tout va bien à Albion, jusqu’à ce que le roi Logan devienne fou et se mette à traiter ses sujets comme des animaux. Il augmente sévèrement les taxes, assassine son système éducatif, rallonge le temps de travail dans les usines et donne le contrôle des finances du royaume à un ancien pirate. Ce dernier autorise l’esclavage des enfants et exécute ceux à qui cela ne plait pas. Logan tourne la tête aux problèmes des autres pays et ne rentre cependant jamais en guerre. Pourquoi ? Pour sécuriser le commerce avec les autres régions, pour faire fleurir l’économie d’Albion.

Comme le joueur l’apprend plus tard, Logan faisait tout cela pour se préparer à l’éventuelle destruction du monde, mais la fin ne justifie jamais les moyens. Du moins, c’est ce que tentent de nous prouver tous les héros dignes de ce nom. La preuve étant que le héros parvient à sauver le monde sans avoir à sacrifier des vies humaines. Ce n’est pas la marque d’un leader que d’exploiter ses populations, mais celle d’un tyran. Logan n’a donc pas volé sa place sur la liste.

Reine Branet – Final Fantasy IX
monarque-malefique-branet
En plus d’être très jolie, la reine d’Alexandrie occupe son temps avec des passe-temps qui font d’elle une personne intéressante. Elle pratique le génocide en début de semaine en invoquant des créatures terrifiantes pour détruire des pays et des cultures entières, puis termine son week-end en envahissant les royaumes voisins pour pouvoir s’approprier des cristaux qui lui permettront d’invoquer la chimère ultime.

Pour ses conquêtes, elle s’offre les services de Kuja, l’antagoniste principal (même si ce n’est pas le véritable méchant de l’histoire) du jeu, qui lui procure une armée de mannequins animés par une magie néfaste. Comme Zael, la reine utilise les pouvoirs de sa fille à son compte. Elle ira même plus loin en ordonnant son exécution quand la princesse se révolte contre elle. Heureusement, son carnage prend fin lorsque Kuja prend le contrôle d’une de ses chimères les plus puissantes et l’utilise pour tuer la reine. Bon débarras.

Ganondorf – The Legend of Zelda
monarque-malefique-ganon
Forcément ! Le roi des Gerudos, race de femmes guerrières. Si c’est une race de femmes guerrières, pourquoi y a-t-il un roi ? Tous les siècles, un bébé naitra mâle et sera destiné à devenir le roi. Cela dit, ça ne le rend pas populaire, même les sorcières de son peuple le détestent ! Ganondorf ne fait pas dans la dentelle. Sa philosophie s’arrête souvent à : « donne-moi ce que je veux ou meurs ».

Il désire s’emparer des trois pouvoirs de la triforce pour devenir le maitre ultime d’Hyrule. Aucune importance si pour ce faire, il transforme tous les habitants en zombies, détruit des villages, gèle les eaux des Zoras et organise le génocide des Gorons. Ah, et la phase finale du génocide implique aussi l’éruption d’un volcan qui détruirait le plus gros village d’Hyrule. C’est un stratège cruel qui a souvent une longueur d’avance sur Link. Heureusement que le héros du temps est meilleur à l’épée !

Reine Zeal – Chrono Trigger
monarque-malefique-zeal
Au contact du pouvoir de Lavos (le méchant du jeu, un parasite extraterrestre diabolique), la reine Zeal devient folle. Cette addiction au pouvoir élimine toute trace de morale chez la reine qui transforme son royaume en une ode à elle-même. Tous les habitants doivent lui être complètement dévoués. Elle s’aime tellement qu’elle souhaite devenir immortelle, et pour ce faire, n’hésite pas à maintenir Lavos en vie, même si cela provoque la destruction du monde.

Plongée dans sa folie, elle devient violente envers sa fille et manipule ses pouvoirs magiques pour pulvériser ceux qui entravent son chemin. Tous ses sujets vivent entre dévotion et terreur alors que la reine ne s’intéresse qu’à sa propre vie. Lorsque les héros voyagent dans le futur, ils la trouvent en train de s’amuser de la mort de la planète. Elle est certainement le personnage le plus fou de la liste.

Jowy Atreides – Suikoden II
monarque-malefique-jowy
Jowy rejoint plus ou moins la catégorie que Logan de Fable 3, dans le sens où le mal qu’il cause part à la base d’une bonne intention. Comme beaucoup de personnages qui oscillent entre le bien et le mal, il pense que la paix ne peut être assurée qu’avec un pouvoir centralisé en une seule personne (pour un exemple très connu d’un personnage qui pense de la même façon, voyez Anakin Skywalker). Jowy démarre comme meilleur ami du héros, mais goûte au pouvoir en devenant le porteur de la rune magique de l’épée noire.

Il manipule la confiance du héros et trahit plusieurs fois ses alliés afin d’accéder au pouvoir et devient finalement roi de l’Highland. Il aime à croire qu’il est devenu roi par nécessité et pas par envie, mais la corruption du pouvoir le transforme petit à petit jusqu’à ce qu’il ne se reconnaisse plus. Il effectue des rituels de sang pour invoquer des loups et sacrifie des vies humaines, dont celle de sa femme, pour obtenir plus de pouvoir et consolider son armée. Jowy n’est pas un personnage fondamentalement maléfique, mais ses actions pour ce qu’il pense être le bien commun, le placent sur la liste.

Le Roi-liche – World of Warcraft
monarque-malefique-lich
Seigneur du Fléau, un titre qui annonce dès le départ à quel genre de personne on a affaire. Créé par un démon pour diriger une armée de morts-vivants dans la conquête du monde d’Azeroth, le Roi-liche est l’un des personnages les plus mémorables de l’univers Warcraft. Il amorce son invasion et rajoute les morts qu’il cause à son armée de morts-vivants. Après moult événements et un changement de personnalité (oui, tout n’est pas très sain dans l’esprit du monsieur), il poursuit ses atrocités en infectant la nourriture des populations afin de les transformer en morts-vivants.

Malheureusement pour les habitants d’Azeroth, le Roi-liche est un fin stratège, et force les pays à l’attaquer pour causer la mort de milliers de personnes et agrandir son armée des morts. Lorsque les grandes armées de ses victimes s’allient contre lui, il décide de les piéger pour tuer tout le monde d’un coup. Il veut purement et simplement détruire l’humanité et le prouve durant tout son règne. Heureusement, son plan ne fonctionne pas et il sera finalement vaincu.

Certains sont fondamentalement cruels et d’autres font l’erreur de croire que la fin justifie les moyens. Dans tous les cas, vous avez certainement remarqué que plus ces personnages sont maléfiques, plus ils deviennent intéressants. Ils dépeignent au joueur les désirs les plus sombres de l’humanité et poussent ce dernier à garder les valeurs qui font de lui un héros. Définitivement indispensables, ces monarques maléfiques ont tous marqué les jeux auxquels ils appartiennent. Est-ce que le monarque que vous pensez le plus diabolique est sur cette liste ou en ajouteriez-vous un ?