12 832 personnes connectées

Des millions d’acariens ont élu domicile sur votre visage

Des millions d’acariens ont élu domicile sur votre visage

Aussi étonnant que cela puisse paraître, de nombreux acariens vivent en ce moment même sur votre visage. Ces petits êtres bien vivants se nichent dans vos pores et follicules pileux et y font leur vie, mais ne sont pas pour autant nuisibles. Selon les scientifiques, ces acariens pourraient être des milliers à vivre sur votre peau. DGS vous en dit davantage sur ces troublants êtres microscopiques !

CES ACARIENS APPRÉCIENT PARTICULIÈREMENT LES PORES DU VISAGE HUMAIN

Plus connus sous le nom de Demodex folliculorum et Demodex brevis, ces acariens étonnants vivent sur notre peau. Les premiers se nichent dans les pores ou les follicules pileux comme les cils (comme ici), tandis que les autres préfèrent les glandes sébacées (qui se situent à la base de chaque poil). Ces acariens ont une grande préférence pour les pores (très grands) du visage, mais peuvent aussi apparaître sur les parties génitales ou les seins.

acarien-pore-peau-8

Les D. folliculorum et D. brevis sont des arthropodes, c’est-à-dire des invertébrés articulés. Pour la petite histoire, les D. folliculorum ont été découverts dans le cérumen humain en France en 1842. Ils font donc partie des acariens et parmi leurs plus proches parents, on peut citer les araignées ou même les tiques.

acarien-pore-peau-7

Selon certaines études comme celle menée par Megan Thoemmes de la North Carolina State University à Raleigh, 14 % de la population possède des acariens visibles. Et les chercheurs vont même plus loin, puisqu’ils ont également trouvé de l’ADN de Demodex sur chaque visage des personnes testées. Autant dire que vous avez de très grandes chances d’abriter sur votre visage ces petits acariens.

DES ACARIENS SE TROUVENT SUR VOS CILS

Les recherches ne permettent cependant pas d’estimer de manière juste le nombre d’acariens présents sur nos visages mais les scientifiques supposent que les plus petites populations tournent autour d’une centaine et allant jusqu’à des milliers d’acariens lorsque les populations sont considérées comme fortes. Vous avez donc peut-être au moins deux acariens par cil. Bien sûr, la quantité de ces petits êtres vivants peut varier selon chaque individu et même d’une partie à l’autre de votre visage…

acarien-pore-peau-5

Malgré leur passionnante histoire, les acariens restent très mystérieux sur de nombreux points en particulier sur leur manière de se reproduire, sur leur régime alimentaire ou encore leur façon de déféquer. Mais nous avons tout de même quelques débuts de réponses à vous apporter.

 

Des êtres vivants encore très mystérieux mais étudiés

acarien-visage

En ce qui concerne leur régime alimentaire, les acariens Demodex déchainent les passions. Ainsi, certains scientifiques pensent qu’ils mangent les bactéries associées à la peau, d’autres pensent plutôt aux cellules mortes de la peau, et les autres, à l’huile des glandes sébacées. Les scientifiques se penchent aussi sur l’étude de micro-organismes vivant dans le tube digestif des acariens, et qui pourraient révéler leur régime alimentaire.

La reproduction chez ces acariens reste très méconnue. On ignore leur mode de reproduction mais on peut dire avec certitude qu’ils se reproduisent la nuit puis regagnent les pores. Les scientifiques précisent tout de même qu’ils ne font sûrement pas partie des espèces d’acariens qui se mangent entre elles pendant l’acte, ou encore pratiquant l’inceste : les D. folliculorum et D. brevis semblent donc bien moins extrêmes que d’autres espèces d’acariens. Il existe tout de même des certitudes ! Ainsi, des scientifiques ont eu l’opportunité de filmer un Demodex pondant un oeuf (comme présenté ici).

Des acariens via Shutterstock
Des acariens via Shutterstock

LES FEMELLES DEMODEX PONDENT SUR LE VISAGE

Ainsi, on apprend que les femelles Demodex pondent sur le contour du pore dans lequel elles vivent. On estime que ces acariens ne pondent pas en grande quantité. Megan Thoemmes explique que « leurs œufs sont assez grands, un tiers à la moitié de la taille de leur corps, ce qui semble être une action exigeante pour leur métabolisme (en termes d’énergie à dépenser par exemple) ». Cette taille étonnante est aussi contraignante pour la place, à la fois dans le corps de la mère que lorsqu’il est expulsé. Les chercheurs considèrent donc qu’il est probable qu’ils ne pondent qu’un oeuf à la fois.

Et ces acariens n’ont pas fini de nous surprendre ! Une autre particularité de ces petits êtres vivants se situe au niveau de leur anatomie : ils n’ont pas d’anus ! Donc impossible pour eux d’éjecter leurs déchets. Les D. folliculorum comme les D. brevis finissent alors par mourir et les déchets accumulés jusque-là finissent par se dégrader sur notre visage. Mais rassurez-vous, ce processus n’est en rien néfaste à notre belle peau.

acarien-pore-peau-1

Des problèmes de peau liés à leur présence ?

Cependant, nous pourrions nous poser des questions quant à la dangerosité ou non de ces petits êtres qui occupent nos pores. Un seul cas de problème de peau lié à ces acariens a, à ce jour, été mis en évidence : il s’agit de la « rosacée ». La rosacée (ou couperose) est une maladie de peau qui se caractérise par l’apparition de rougeurs chroniques sur le visage, associée à d’autres symptômes comme des picotements au niveau des yeux.

acarien-pore-peau-4

On soupçonne ces acariens de jouer un rôle dans cette maladie puisqu’il apparaît qu’il y a une quantité bien plus élevée de Demodex que la normale, chez les personnes atteintes de cette pathologie incurable. Ainsi, au lieu de 1 ou 2 par centimètre carré de peau, le nombre monte à 10 ou 20. Mais il est encore difficile de savoir si ces minuscules acariens sont la cause de cette maladie ou seulement l’un des nombreux symptômes. On pourrait donc aussi expliquer leur nombre anormal par une multiplication fulgurante au vu de la quantité de sébum (dont ils se nourrissent) produite lors de cette maladie.

 

Des acariens témoins de notre histoire

acarien-pore-peau-6 (2)

IL EST QUASI IMPOSSIBLE DE SE DÉBARASSER DES ACARIENS

Même si nous voulions nous débarrasser de ces acariens, nous ne le pourrions pas efficacement. Il semble que ces petits êtres vivants ont une forte attirance pour notre joli minois et même avec des traitements pour les éliminer, les revoilà 6 semaines plus tard. Il se pourrait d’ailleurs que ces acariens se transmettent de la mère à l’enfant par allaitement ou pendant la grossesse car des chercheurs ont retrouvé des acariens sur le tissu mammaire.

Les acariens pourraient nous venir des chiens, il y a des siècles de cela ! A une certaine époque, nos ancêtres étaient très liés (comme encore aujourd’hui) aux chiens et à leurs parents loups. Dans ces espèces, il existe des acariens quelque peu similaires à nos D. folliculorum et D. brevis. Ainsi, on suppose que depuis ce temps, des acariens ont trouvé de nouveaux hôtes, et ont évolué pour devenir ce que nous connaissons aujourd’hui.

acarien-pore-peau-2

Ainsi, les chercheurs ont réussi à dépasser le simple cadre de la science et touchent même à l’histoire en étudiant ces acariens. Il existe différents types d’acariens selon les populations chinoises et du Nord ou d’Amérique du Sud. Ainsi, ces différences pourraient renseigner sur la façon dont nos ancêtres ont migré sur la planète.

En s’appuyant sur l’hypothèse, cette fois-ci, qu’ils auraient vécu avec nous depuis bien plus longtemps, les acariens pourraient aussi aider à comprendre comment notre système a évolué. Ces petits êtres vivants peuvent avoir contribué à façonner notre façon de répondre à la maladie.

acarien-pore-peau-6

Ces acariens sont passionnants, il reste tant de choses à découvrir sur eux ! A la rédaction, nous avons été très étonnés d’apprendre l’existence de ces petites créatures qui habitent non seulement nos pores, nos cils, mais qui peuvent aussi se nicher sur les seins et les parties génitales. Encore une fois, ces petits acariens nous montrent que notre corps est finalement rempli d’autres organismes vivants qui forment à eux seuls un écosystème fascinant. Si ce sujet vous a passionné, alors découvrez également ces organismes minuscules qui ont un énorme impact sur notre planète.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux