12 901 personnes connectées

Tremblez devant Melkor : cet être immortel créé par J.R.R. Tolkien est à l’origine du mal en Terre du Milieu

ls-melkor-unedeux

Tous les amoureux de la fantasy connaissent par coeur l’histoire de Sauron, le seigneur des ténèbres qui donne son nom au Seigneur des anneaux. Mais J. R. R. Tolkien est connu pour avoir fabriqué un monde gigantesque dont l’histoire s’écoule sur des millénaires. À travers les Âges de la Terre du Milieu, tout le malheur qui sévit dans le monde trouve son origine non pas avec Sauron, mais avec son supérieur : Melkor. Venez découvrir l’histoire de l’être le plus maléfique de l’univers de Tolkien.

 

Pas étonnant à ce que le méchant le plus connu de l’univers de Tolkien soit Sauron étant donné qu’il est la principale menace qui plane au-dessus du monde lors de l’oeuvre centrale de sa bibliographie. Cependant, si Sauron est loin d’être un tendre, il n’était que le lieutenant d’un être bien plus puissant que lui. Celui que l’on nomme Morgoth portait à l’origine le nom de Melkor. Lorsque Ilúvatar, le dieu tout puissant, fabrique le monde, c’est à travers la Musique des Ainur, un chant qui guide l’histoire du monde du début à la fin. Suite à la création de la planète Arda où se trouve le continent de la Terre du Milieu, un groupe d’Ainur descend sur la planète pour réguler son développement. Les quinze plus puissants, les Valar, avaient chacun une puissance phénoménale, mais le plus incroyable de tous était Melkor.

 

ls-melkor-silmarrillion

 

Alors que la Grande Musique d’Ilúvatar façonnait le monde, Melkor voulut y apporter des modifications qui entraînèrent une discordance dans le rythme de la musique. Apportant de la beauté à la mélodie, les changements étaient aussi à l’origine du mal qui se répandra sur le monde à travers les Âges. Ainsi, Arda se développa avec des germes maléfiques et Melkor voulut naturellement s’en emparer, affirmant qu’Ilúvatar n’aurait pas pu créer quelque chose d’aussi beau sans lui. Il invente les chaleurs extrêmes, la sécheresse, les blizzards, les tremblements de terre, les ténèbres, le feu destructeur et même… les dragons. Afin de veiller sur son territoire, il corrompt les Balrogs, créatures démoniaques des profondeurs ainsi que Sauron, un Ainur de second rang.

Alors que les elfes font leur apparition et sont éduqués par les Valar, une guerre se déclare entre cette nouvelle alliance contre Melkor. Ce dernier s’amusait alors à capturer des elfes pour les torturer et les corrompre, fabriquant les premiers Orques. Il perd la bataille et se fait enfermer pendant des siècles. Lorsqu’il sort, il montre un nouveau visage pour semer la discorde dans l’ombre en attendant le bon moment pour reprendre le contrôle de la Terre du Milieu. Dissimulant son identité, il part à la rencontre des elfes pour leur transmettre son savoir afin qu’ils produisent des choses qui l’aideront à atteindre son but. La clef de tout son plan était un prince elfe du nom de Fëanor qui, d’après le savoir de Melkor, fabriqua les Silmarils, trois joyaux merveilleux et artéfacts les plus précieux de la Terre du Milieu.

 

ls-melkor-morgoth

 

L’éclat de ces joyaux est aussi puissant que celui des Arbres de Valinor, les deux sources de lumière pour Arda. Melkor s’empare des Silmarils alors que son servant Ungoliant, l’araignée gigantesque, détruit les Arbres. Dès lors, Melkor est connu dans le monde des elfes sous le nom de Morgoth et son action déclenche la Guerre de la Grande Colère. Les elfes dirigés par Fëanor se révoltent, mais Morgoth envoie Gothmog, le plus grand des Balrogs, pour l’écraser. Une guerre légendaire éclate entre Morgoth et le reste des Valar accompagnés des peuples d’Arda. Quand son armée de Balrogs ne suffit pas, il engendre les dragons. Ces derniers seront défaits par Thorondor, le Roi des Aigles et l’une des créatures les plus puissantes de l’histoire.

Perdant tous ses alliés et ses créatures, Morgoth prend la fuite et se réfugie dans les profondeurs de la planète, implorant le pardon des Valar. Avec sa couronne fut fabriquée une chaîne pour lui mettre autour du cou. Les Valar lui coupèrent les pieds et le jetèrent dans le Néant, un endroit externe au monde et dont il ne pourra plus jamais sortir si ce n’est à la fin de l’univers. Sa chute met fin au Premier Âge. S’il est la source de tout ce qui est mal dans le monde, il faut cependant se souvenir que c’est le dieu Ilúvatar qui engendra la Grande Musique dont Melkor fait partie. Pour tout le malheur qu’il engendre, son existence était nécessaire à l’équilibre du monde tel que le souhaitait le dieu créateur.

 

ls-melkor-silmarills

 

Le Silmarillion est la principale source d’information pour la légende de Melkor. La cosmogonie de Tolkien explique tout de la création du monde à l’histoire des premiers Âges. En plus d’être une lecture passionnante pour tout amateur de fantasy, Le Silmarillion et la légende de Melkor permettent de mettre en relief toute la mythologie de l’univers. Débuté en 1910, Tolkien travaillera sur cet ouvrage jusqu’à sa mort en 1973, mais ne sera publié que de façon posthume quatre ans plus tard.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le cheval dort aussi bien debout que couché