12 307 personnes connectées

Ce nouveau matériau flexible et tactile pourrait rendre nos écrans incassables

Pour les utilisateurs de smartphone, la plus grande crainte concernant leur appareil est que son écran soit fissuré ou brisé. Cependant, ce problème pourrait bientôt appartenir au passé. Des chercheurs ont mis au point un matériau à la fois transparent, flexible et tactile : une innovation qui pourrait rendre les écrans indestructibles et qui pourrait trouver des applications dans d’autres domaines.

De quoi est composé ce matériau révolutionnaire ?

Développé par les chercheurs canadiens de l’Université de la Colombie-Britannique, le matériau en question est selon Mirza Saquib Sarwar (l’un de ses créateurs) « le premier capteur tactile transparent qui est toujours capable de détecter un toucher tout en étant activement déformé ».

Il se compose d’un gel hautement conducteur enfermé entre plusieurs couches de silicone. Une combinaison qui permet de plier un smartphone ou une tablette et de pouvoir continuer à l’utiliser. Si la conception d’écrans souples est devenue la quête de nombreux scientifiques à travers le monde, celui-ci remplit déjà les objectifs de beaucoup d’entre eux et ouvre la voie à la création d’objets pouvant être roulés ou pliés sans être abîmés.

Cette technologie est-elle déjà au point ?

A l’heure actuelle, le matériau n’est encore qu’à l’état de prototype. Les chercheurs ont mis au point un petit carré de matière de 5 cm x 5 cm. Ils ont pu constater en le testant que les électrodes qu’il contient ont permis au capteur d’enregistrer un doigt planant quelques centimètres au-dessus du matériau, pour faire une sorte de touche virtuelle.

Mirza Saquib Sarwar a expliqué dans un communiqué que ce n’est pas la première fois que des capteurs tactiles ou pliables sont développés. Mais son objectif est de créer une matière capable de réunir les fonctionnalités de ces 2 capteurs dans un même boîtier compact. Les avantages de ce matériau ne s’arrêtent pas là, et ses créateurs pensent qu’il peut également améliorer notre quotidien ou des secteurs plus étonnants comme celui de la robotique.

Un matériau peu coûteux aux nombreuses applications

En plus de préserver les écrans de smartphone des chutes et des coups, ce matériau a l’avantage d’être peu coûteux à produire.  » Il est tout à fait possible de fabriquer une version de ce capteur pour seulement quelques dollars par mètre carré, puis de placer des capteurs sur le mur, sur le plancher ou sur la surface du corps, sur presque tout ce qui nécessite un contact à un écran « , précise Mirza Saquib Sarwar. En cela, le matériau peut améliorer le quotidien des personnes âgées notamment.

L’équipe de chercheurs envisage ainsi de couvrir par exemple le sol des chambres de maisons de retraite de capteurs. En cas de chute, les capteurs pourraient avertir le personnel, leur permettant d’agir rapidement. Le matériau pourrait aussi trouver des applications dans la robotique en devenant un revêtement à la fois doux et résistant pour que les humains puissent manipuler les robots en toute sécurité. Les propriétés de ce matériau souple sont donc nombreuses, toutefois, il faut attendre la fin de son développement pour le voir envahir les objets de notre quotidien.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux