12 457 personnes connectées

Entrez dans les coulisses de Marie Poppins, cette œuvres culte de Disney qui a failli ne jamais voir le jour !

Qui n’a jamais entendu parler de Mary Poppins ? Cette icône de la culture populaire a su traverser les époques et s’imposer comme l’un des personnages les plus importants de Walt Disney. Avec une histoire surprenante, des héros attachants et des effets visuels épatants, le film de 1964 a marqué de multiples générations et ce n’est pas près de s’arrêter. SooGeek revient sur une œuvre aussi originale que mémorable.

 

Vous connaissez tous l’histoire : en 1910, monsieur et madame Banks subissent les frasques de leurs enfants agités qui n’ont de cesse de pousser leurs nombreuses nourrices à la démission. Face à la situation et devant l’importance de les voir surveillés, les parents passent une annonce, proposant un travail de nurse à qui pourrait supporter leurs enfants. Face à l’attrayante proposition, de nombreuses femmes se rendent au rendez-vous proposé par le père de famille. C’est alors que, descendant du ciel, Mary Poppins chasse ses concurrentes en provoquant une violente bourrasque pour les faire fuir. Devant l’aplomb de la jeune femme, Mr Banks n’a d’autre choix que de l’engager avant de la présenter à ses enfants.

marie-poppins-enfantsS’ensuit une série d’aventures toutes plus belles et magiques les unes que les autres, bercée de morale à destination des plus jeunes. Basée sur une série de romans australiens rédigés en 1934 par Palema L. Travers, l’histoire fut portée aux yeux de Walter Disney dans les années 40, par le biais de sa fille, grande amatrice de lecture fantaisiste. Il ne faut pas longtemps à Disney pour comprendre le potentiel de ce conte pour enfant et, pressé par sa fille, le créateur de la célèbre firme décide d’adapter l’histoire en livre.

Malheureusement pour lui, la tâche ne sera pas facile : Travers n’est pas une femme commode et elle a déjà refusé de voir son œuvre adaptée à de multiples reprises. Convaincue que personne ne saura adapter avec justesse son récit et recréer correctement ses personnages à l’écran, elle garde un œil avisé sur les différentes propositions qui lui sont faites. Cela posera problème à Walter Disney qui, après avoir envoyé son frère lui faire signer un contrat, se retrouvera face au refus de l’auteure qui n’imagine pas son héroïne adaptée en dessin animé, projet initial de la firme.

marie-Poppins-londres

Durant plusieurs années, Travers refuse toute proposition du studio, au grand dam de son directeur qui n’imagine pas ne pas pouvoir adapter l’histoire de Mary Poppins. Les équipes de Disney devront donc redoubler d’imagination pour créer une œuvre correspondant aussi bien à leur public qu’à l’auteure et ce n’est que lorsque le projet passera de dessin animé à prise de vue réelle que l’écrivain acceptera de signer le fameux contrat. Si ce point ne semble pas être d’une grande importance pour beaucoup d’entre nous, il l’était pour Disney qui signait, avec ce projet, son tout premier film en prise de vue réelle : une véritable révolution pour le studio qui n’avait, jusque-là, créé que des films d’animation.

Un autre point important fut mis en avant lors de la signature du contrat en 1960 : l’écrivain devrait pouvoir intervenir à n’importe quel moment de la création du film, du choix de la comédienne principale au scénario. Walt Disney, qui rêvait depuis 20 ans de porter l’histoire de Mary Poppins sur les écrans, accepta sans broncher chacune des demandes de Travers.Marie-PoppinsFinalement et après avoir réussi à convaincre l’auteure, Disney réussit à lui faire accepter l’idée d’une comédie musicale comprenant quelques incrustations de dessins animés. Différents points sont aussi modifiés par les scénaristes et notamment les frères Sherman, chargés d’adapter l’œuvre à l’écran. Si l’histoire originale plaçait son récit durant la Grande Dépression (en 1929), le film évoluera en 1910, dans une époque bien moins triste et dure que celle préférée par Travers. En fin de compte, une grande partie de l’œuvre sera changée pour l’adapter au public et à l’époque si bien que Christopher Finch, l’un des auteurs du film, déclara que les amoureux du livre avaient dû être extrêmement déçus tant l’adaptation était peu fidèle.

Enfin de compte et malgré les difficultés rencontrées par les créateurs du film, l’œuvre a marqué l’histoire de la firme aux grandes oreilles avec des acteurs de talent, un scénario envoûtant et aussi mais surtout, des effets visuels à couper le souffle. La qualité du travail des équipes créatives fut d’ailleurs récompensée par un Oscar des meilleurs effets visuels ainsi que par un succès critique et commercial étonnant. Aujourd’hui, de nombreux cinéastes utilisent Mary Poppins comme référence pour leurs propres créations et certains d’entre eux ont même fait le choix de rendre hommage à l’œuvre en en racontant l’histoire dans le film Saving Mr Banks (Dans l’ombre de Mary), qui dévoile les coulisses de la création du célèbre long-métrage.

 

Mary Poppins a su faire rêver de nombreuses générations de spectateurs, petits et grands, avec des musiques joyeuses, une histoire marquante aussi bien sur l’écran qu’en coulisses. Chef-d’œuvre du 7e art sur bien des points, le film a su s’imposer parmi les grands classiques de Disney grâce à l’entêtement du directeur de le firme, offrant à son public le film le plus Supercalifragilisticexpialidocious de son histoire !

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

La France recycle environ 60% de sa production de papier, soit environ 190 kilos de papier recyclés par seconde

— @DailyGeekShow