12 651 personnes connectées

C’est l’heure du duel avec Yu-Gi-Oh, ce manga star des années 2000 qui a donné naissance au célèbre jeu de cartes

Pour certains d’entre vous, c’est un manga. Pour d’autres, c’est le jeu de cartes de votre enfance avec lequel vous vous amusiez à recréer les duels du dessin animé. Quelle que soit votre vision, si vous êtes un enfant des années 2000, Yu-Gi-Oh ne vous est pas inconnu. Cette oeuvre culte imaginée par Kazuki Takahashi vous invite à passer du monde réel au royaume des duellistes au travers d’un jeu de cartes légendaire, le tout sur fond d’Egypte antique. Sortez vos meilleurs decks, c’est l’heure du duel !

 

Yugi Muto est un jeune lycéen à la coiffure improbable passionné par tous les types de jeux. Une passion qu’il tient de son grand-père, gérant d’une boutique de jeux. Cependant, Yugi a un rêve : se faire des amis en plus de son amie d’enfance Anzu (Téa en français). Ce rêve va devenir réalité le jour où Yugi parvient à reconstituer le Puzzle du Millenium, un jeu millénaire que lui a donné son grand-père. Grâce à cette étrange relique, Yugi va devenir plus fort et plus confiant, mais surtout elle réveille une part plus sombre de sa personnalité : Yami. Celui-ci va l’aider à réparer les injustices sur sa route et à se faire des amis, quitte à jouer à des jeux dangereux pour y arriver, dont un jeu de cartes mystérieux qui permet de faire s’affronter de vrais monstres.
Le manga se divise en 2 grands arcs transposés dans la première saison du dessin animé : le Royaume des Duellistes avec la fameuse compétition menant à Maximilian Pegasus et l’arc de Battle City où c’est cette fois-ci Seto Kaiba, le rival de Yugi, qui organise son propre tournoi. C’est d’ailleurs dans cet arc que le disque de duel fera son apparition. Portés au poignet par les duellistes, ils permettent de s’affronter partout et deviendront incontournables dans les autres saisons de la série. Surtout connue via son adaptation en anime, Yu-Gi-Oh est l’une des séries phares qui ont rythmé vos après-midi à l’époque de sa diffusion dans M6 Kid. Pourtant, la série est assez différente du manga dont elle est tirée.

Dans le manga papier, le jeu de cartes n’est pas l’élément principal de l’histoire au tout début. Yugi Muto est un jeune lycéen qui expérimente dans un premier temps différents jeux via son double Yami. Celui-ci apparaît d’ailleurs pour punir ceux qui se comportent mal et pour les punir, il utilise le jeu. Chaque jeu, assez malsain au passage, est l’occasion de ridiculiser ceux qui ont fait du mal à Yugi en jouant sur leurs défauts. Cependant, les adversaires n’en sortent pas indemnes, et en plus d’être ridiculisés, ils sont moralement détruits. Par la suite, Yami devient moins sournois.

yu-gi-oh-personnalités

Au niveau des jeux évoqués, les références sont nombreuses : Tetris, les Tamagochis ou Donjons et Dragons sont autant de jeux auxquels Yugi et Yami sont confrontés dans les premiers tomes. Le jeu de cartes est tout de même rapidement évoqué. Ce n’est qu’à partir du tome 8 que l’histoire se concentre entièrement sur Magic & Wizard, le jeu de cartes emblématique du manga. Car oui, c’est comme ça qu’il s’appelle en réalité mais pour des raisons évidentes de marketing, le jeu de cartes IRL se nomme Yu-Gi-Oh.

Considéré par beaucoup comme une oeuvre pensée uniquement pour divertir les plus jeunes et pour vendre des cartes, Yu-Gi-Oh est pourtant un shonen qui fait la part belle à l’action. Dès que le duel de monstres est mis à l’honneur, les plans dynamiques s’enchaînent et le trait devient plus nerveux. Les dessins des premiers tomes ont de quoi en rebuter certains, mais plus l’histoire avance et plus le trait du mangaka s’affine. Un trait faisant la part belle aux attaques dévastatrices des Dragons blancs aux yeux bleus, Magicien sombre et autres créatures improbables que vous n’avez sans doute pas oubliées !

yu-gi-oh-manga

Comme souvent dans ce type de manga, on retrouve les valeurs classiques propres à de nombreux personnages : l’importance de l’amitié, de la recherche de soi mais aussi de la confiance en soi, surtout dans le dessin animé. Yugi comme Yami ont confiance en eux car ils ont confiance dans leurs cartes. Enfin dans le manga, en plus d’une recherche de la vérité sur les pouvoirs des objets du Millenium, tous les personnages cherchent à accomplir une quête personnelle afin de se racheter aux yeux des autres ou d’évoluer.

Cela n’a pas pu vous échapper si vous avez suivi le dessin animé : Yugi n’est pas le seul héros de Yu-Gi-Oh, tout du moins dans le dessin animé. Suite au succès de la première série, de nouveaux arcs ont vu le jour mettant en scène de nouveaux duellistes talentueux croyant en la légendaire âme des cartes. Vous avez ainsi pu faire connaissance avec Jaden Yuki dans Yu-Gi-Oh GX, Yusei Fudo dans Yu-Gi-Oh 5D, Yuma Tsukumo dans Yu-Gi-Oh Zexal et Yuya Sakaki dans Yu-Gi-Oh Arc V. Autant de héros différents qui ont eu droit à leur propre manga, souvent assez éloigné de l’histoire de Yugi même si la quête de soi et l’amitié y sont très importants. Ces nouveaux héros ont également servi à poursuivre l’aventure et à moderniser le jeu de cartes en y introduisant de nouvelles mécaniques.

yu-gi-oh-héros

 

L’histoire du manga a beau être légèrement différente et plus sombre que celle de l’anime, Yu-Gi-Oh reste une œuvre culte qui a marqué les années 2000. Que vous ayez découvert les aventures de Yugi sur papier ou à la télévision, ses monstres et ses duels truffés d’action ont conquis nos cœurs d’enfants lors de son arrivée en France. D’ailleurs, la licence tourne toujours et le jeu de cartes, bien que moins présent dans les cours de récré, continue de séduire les duellistes de tous âges. L’heure du duel n’est résolument pas près de se terminer !

Ces articles vont vous plaire

500 millions de tweets sont envoyés chaque jour.

— Twitter