12 837 personnes connectées

Passez du virtuel à la réalité avec Metal Heart, ce manga décalé à l'histoire d'amour 2.0 !

Et si la passion du jeu vous poussait à tout faire pour sauver la planète, y compris ce pour quoi vous êtes le moins doué ? C’est exactement ce qui arrive au héros de Metal Heart. Ce manga décalé fait passer le jeu vidéo dans la vie réelle, forçant un otaku pas très à l’aise avec les filles à réussir IRL le scénario d’un jeu de romance. Entre quiproquos et références à l’univers geek, SooGeek vous fait découvrir cette œuvre aux frontières du gaming.

 

Min Woo est un lycéen passionné par les mangas et les jeux vidéo. Joueur hors pair, il est invité par un studio de développement à tester en avant-première la suite de son jeu de combat préféré, Metal Heart. Mais le test ne se passe pas comme prévu car un autre jeu a été inséré dans la console. Le titre en question : la première version du projet Metal Heart, à savoir un jeu de romance. Sans le savoir, Min Woo a réveillé un androïde, Min Sia, qui s’avère être la fille qu’il doit conquérir dans le jeu. Mais celle-ci est bien réelle et Min Woo va devoir devenir son petit ami IRL, alors qu’il n’est jamais sorti avec une fille. Et s’il n’y arrive pas, les conséquences pourraient s’avérer catastrophiques. Commence alors une drôle d’aventure pour le jeune homme, entre faux jeu vidéo et vraie histoire d’amour.

 

metal-heart-extrait

 

Imaginé par Yoon Jae Ho et comptant au total 16 tomes, Metal Heart est un sonyun (l’équivalent coréen du shonen) qui a décidé de jouer entre les réalités et de proposer une histoire tournant autour du jeu vidéo. Composé de tous les clichés de ce type d’histoire aussi bien au niveau des personnages que des situations, Metal Heart ne se contente pourtant pas de la romance. C’est aussi une oeuvre remplie d’action, où Min Sia est en réalité la clé d’un projet technologique de grande envergure. Et pour éviter que l’androïde ne dégénère, vu que sa mémoire est celle de l’héroïne d’un jeu de romance, le meilleur moyen de ne pas la changer en arme destructrice est de lui faire connaitre l’amour. Un défi technologique théoriquement impossible à réaliser que va devoir accomplir son héros, Min Woo.

Malgré son côté gaffeur peu doué avec les filles vu mille fois dans d’autres séries, Min Woo reste un personnage que l’on ne croise pas tous les jours : il voit l’évolution de sa relation comme des obstacles à parcourir dans un jeu vidéo. Il aime ainsi se fier à son instinct de joueur pour résoudre toutes les situations sur sa route, quitte à créer des problèmes parfois pires que celle de base. Dans les premiers tomes, l’histoire reste assez simple et elle peut en rebuter certains à cause d’un léger aspect fan service. Mais très vite, les relations entre les personnages se développent et l’histoire propose un scénario assez poussé entre scènes d’action, de combats et de romance. Tout cela sans oublier le thème principal du manga : le jeu vidéo.

 

metal-heart-tome

 

 

Avec un héros dont la passion est le jeu vidéo, Metal Heart n’hésite pas à faire parler votre âme de gamer en faisant apparaître ici et là quelques références aux plus grands jeux dans ses cases. On retrouve ainsi Street Fighter, Tekken ou encore Pokémon et des mangas comme Gundam Wing ou Neon Genesis Evangelion au milieu des aventures de Min Woo et Min Sia. Mais le manwha ne se cantonne pas au jeu vidéo et au manga en termes de références. Il présente également d’autres aspects de la culture otaku, comme les salles d’arcade, les boutiques spécialisées ou encore le cosplay, qui devient le thème d’un duel décalé au cours de la série.

L’édition française a cependant un petit défaut : elle a eu 2 éditeurs différents. Les 6 premiers tomes ont été édités par Tokebi entre 2006 et 2008. Mais face à des ventes trop faibles, l’édition française de la série a été arrêtée pendant 1 an. En 2009, c’est l’éditeur Samji qui reprend le flambeau et publie la suite de l’histoire. D’ailleurs, à la différence de l’édition d’origine, la version française ne comporte que 15 tomes. Mais la série est devenue difficile à trouver car elle n’est plus commercialisée.

 

metal-heart-filles

 

 

Sans trop caricaturer son héros principal, Metal Heart propose un scénario alternatif aux classiques histoires d’amour du lycée en y amenant le jeu vidéo. Classique dans sa forme, la série se démarque par son univers et on est vite emporté par l’humour ainsi que les situations rocambolesques que rencontre Min Woo. Et les nombreuses références à la pop culture nippone sont très appréciables. Il est juste dommage que le manga soit devenu difficile à trouver. Que pensez-vous du fait que, comme dans le manga, le jeu vidéo quitte peu à peu le virtuel pour se rapprocher du réel ?

Ces articles vont vous plaire

Les premiers sentiments sont toujours les plus naturels.

— Madame de Sévigné