13 621 personnes connectées

Voyagez dans le temps avec Mafia Story, cette BD qui vous dévoile l’histoire de la pègre new-yorkaise

mafia-story-une

Lassé des habituels comics de super-héros ? Peut-être devriez-vous donner sa chance à Mafia Story, une bande dessinée fascinante qui plonge son lecteur dans les coulisses de la mafia. Reprenant les histoires des célèbres personnalités de la pègre, cette collection vous dévoile les histoires rocambolesques des hommes qui ont marqué l’histoire. SooGeek vous en dit plus sur cette série magistrale qui a toutes les chances de vous surprendre.


Mafia Story, c’est le petit bijou pondu par le scénariste français David Chauvel et le dessinateur Erwan Le Saëc paru pour la première fois en 2014. Dans les pages de cette bande dessinée historique, on découvre les destins extraordinaires des plus grands noms de la pègre new-yorkaise. La collection débute avec l’histoire de Dutch Schultz durant la prohibition alors que le mafieux, de son vrai nom Arthur Flegenheimer, fait fortune grâce au trafic illégal d’alcool. En organisant son trafic, il rencontrera des figures célèbres du banditisme de l’époque comme les frères Coll ou Jack Diamond.

mafia-story
Détaillée sur deux tomes, l’histoire entame une collection fascinante et sera suivie des péripéties de la Murder Inc., cette organisation criminelle créée par le mafieux Louis Lepke Buchalter pour assassiner les membres de sa propre pègre dont la loyauté était mise en doute. Lepke aussi aura droit à son propre tome, tout comme Lucky Luciano ou encore Don Vito.

Dignes des plus grands films hollywoodiens, les destins de ces hommes se dévorent de la première à la dernière page. Le duo franco-belge a, pour la création de ces œuvres, effectué des recherches colossales pour nous plonger en quelques planches dans l’ambiance des années 30. Chauvel, passionné par le sujet, a trouvé dans l’histoire de New York des éléments méritant un récit et qui, au travers des aventures de quelques bandits de rue devenus barons de la pègre, narre à la perfection l’histoire des quartiers de la Grande Pomme.

mafia-story-plancheUn duo qui s’est retrouvé sur ces opus après avoir mené ensemble la production d’une précédente collection nommée Ce qui est à Nous qui plongeait déjà le lecteur au cœur de la pègre new-yorkaise. C’est donc une sorte de prolongement de cette première collection que nous présente le duo, et à raison d’un tome tous les 7 mois, cette série de diptyques à très vite su satisfaire ses lecteurs impatients d’en apprendre plus sur l’histoire mafieuse et d’observer le travail de narration de Chauvel.

Un travail sublimé par l’art de Erwan Le Saëc qui nous fait voyager dans le temps : dans les bas-fonds de New York ou dans ses bars, l’ambiance réaliste (et un peu glauque) des planches nous fait très vite ressentir la violence de l’époque et l’importance des jeux d’argent et de pouvoir qui s’y déroulent. Evidemment, la création de la collection aura nécessité au scénariste de faire des choix et de modifier à certains moments l’histoire réelle pour la rendre compréhensible sur papier. Des choix qu’il explique à la fin des tomes avant de citer ses sources d’information.

mafia-story-murder-inc

 

Dans un ambiance qui rappellera Le Parrain aux cinéphiles, Mafia Story nous dévoile majestueusement l’histoire de la pègre new-yorkaise au travers des destins extraordinaires de ses membres. Violent, froid et glauque, le scénario nous fait voyager dans le temps pour nous plonger dans les milieux mafieux des années 20-30 pour le plus grand plaisir des passionnés d’histoire.

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Les services secrets britanniques utilisaient leur sperme comme encre invisible