13 472 personnes connectées

Pénétrez au coeur de l’univers sans foi ni loi de Madmax, une saga post-apocalyptique unique en son genre

On est désormais habitués aux univers post-apocalyptiques au cinéma, entre infections de zombies, guerres nucléaires ou encore catastrophes naturelles.  Mais s’il y a bien un film qui fait les choses différemment, c’est Mad Max. Celui-ci propose en effet une « apocalypse » humaine avec pour point de départ  la disparition imminente du pétrole. SooGeek vous propose de faire le tour de ce film d’anticipation qui place l’homme au centre des problèmes que rencontre la planète, tout en proposant une critique de nos sociétés actuelles.

Dans un avenir proche, les grandes nations de notre monde sont entrées en guerre pour le pétrole qui se fait de plus en plus rare. Les populations exaspérées par la situation de crise se révoltent, des bandes de délinquants sillonnent les routes à la recherche d’eau et de pétrole. Et les états forment des policiers de la route qui tentent de maintenir un semblant d’ordre. De ce point de vue on peut déjà voir que c’est l’homme lui même qui est responsable, même si le pétrole en est l’élément déclencheur.

D’ailleurs dans l’univers Mad Max, nulle mention du pays où se déroule l’action du film (du moins dans le premier épisode), on échappe donc à un énième film qui se déroule chez nos amis américains. L’action pourrait donc se passer n’importe où, ici, aujourd’hui, demain. C’est ça qui participe à l’intensité de la situation. Le monde dans son intégralité peut être concerné.

mad-max-1979-07-g

Dans Mad Max, la violence de la société reflète la violence de l’État. Les représentants de l’État comme la police sont aussi fous que les criminels, la seule différence étant une banal insigne sur le revers d’une veste. D’ailleurs la police est totalement hors course et n’a finalement pour rôle que d’être vue. C’est le climat général qui est brutal, mais le film en soi n’est pas violent. Il n’y a plus de morale, c’est un peu un western moderne qui troque le cheval pour une grosse cylindrée.

Car oui, la place de la voiture dans Mad Max est très importante. Elle est à la fois la source des problèmes (les criminels qui voyagent par ce biais sur les routes) mais aussi le seul moyen de se déplacer de façon plus ou moins sûre. Pour survivre, il faut en posséder une. Pourtant, on pourrait justement penser qu’un monde avec un manque de pétrole mette la voiture de coté.

mad-max-1979-12-g

Mad-Max-5

mad-max-2-1981-02-g

Mad Max se présente donc comme un film d’anticipation, avec un univers post-apocalyptique qui reflète les violences de notre société de façon totalement exacerbées. Nous sommes bien loin des habituels films de zombies et d’infectés, la rudesse du monde venant en fait de l’humanité elle-même et non d’un élément extérieur. Êtes-vous prêt à partir à la recherche de pétrole à bord d’une grosse cylindrée ?

Ces articles vont vous plaire

Le voyage est court. Essayons de le faire en première classe.

— Philippe Noiret