13 598 personnes connectées

Si vous avez la flemme de sortir votre stylo, ce robot peut imiter votre écriture à la perfection

Robot-ecritImageUne

Ecrire des documents manuscrits sans même avoir à toucher un crayon vous parait être de la science-fiction ? Pourtant, une entreprise a créé un robot capable d’imiter à la perfection les imperfections de l’écriture humaine. Ce dernier peut écrire une lettre, un document manuscrit ou un petit mot d’amour en reproduisant parfaitement votre écriture. Découvrez donc cette invention qui pourrait vous simplifier la vie. 

Aujourd’hui, entre envoyer un mail et écrire une lettre, le choix est souvent très facile. En effet les lettres manuscrites comportent beaucoup d’inconvénients et les avantages semblent futiles face au gain de temps. Ces dernières doivent à la fois être écrites à la main, timbrées et postées. Or par manque de temps, d’envie ou tout simplement de crayon, nous sommes nombreux à préférer les e-mails, textos et autres textes non manuscrits.

Une entreprise new-yorkaise appelée Bond, a créé un robot capable de copier le style d’écriture de n’importe qui et de le reproduire avec suffisamment d’imperfections pour berner le lecteur. Ainsi en lisant une lettre écrite par la machine, il est quasiment impossible de se douter de la supercherie. Ce robot n’imprime pas le contenu. Il l’écrit comme un vrai petit humain, stylo en main.

robot-ecrit

L’entreprise avait pour objectif de conserver la joie de donner et de recevoir des petits mots, sans l’inconvénient de devoir passer à la papeterie, d’écrire et de trouver un timbre et une boite aux lettres. Les concepteurs ont donc voulu remettre au goût du jour l’écriture manuscrite. De manière plus moderne, Bond voulait « voir de nouveau cette romance et cette joie » lorsque l’on reçoit un document, un petit mot écrit avec un stylo sur du papier.

Le processus est assez simple. Si l’on veut qu’un robot écrive comme nous, il faut d’abord envoyer un échantillon de son écriture. Le texte contient des caractéristiques d’écriture distinctes et propres à l’individu ainsi que son style. Le robot copie ensuite les lettres, mais pas seulement, il apprend les motifs, l’espace entre chaque lettre, chaque mot, l’angle des motifs… Il stocke ainsi un bon nombre d’informations qui caractérisent l’écriture qu’il doit reproduire. Pour un ordinateur cette étape demanderait des pages et des pages d’échantillons, mais chez Bond, il ne s’agit que de deux paragraphes qui représentent assez précisément l’écriture d’une personne. L’équipe met aussi à disposition une seconde page pour y ajouter des éléments propres à votre style tels que des smileys, des signes caractéristiques de votre « patte ». Le formulaire en lui-même est assez simple à remplir, il ne contient que 4 pages (cela prend une dizaine de minutes). Après réception de l’échantillon, le logiciel de Bond analyse l’écriture et le robot s’approprie les nuances de la calligraphie de la personne, et ne crée pas, comme les autres services du genre, de police de caractères.

 

Sonny Caberwal, le PDG et fondateur de Bond

fondateur-Bond

 

Après seulement trois jours, le service Bond propose à la personne de choisir sur le site une papeterie puis d’écrire le texte qu’elle veut. Bond met à disposition 5 autres options de police, dont celle de Nikola Tesla. Le site propose aussi des modèles personnalisables pour les entreprises qui voudraient ajouter un logo ou pour de jeunes mariés qui voudraient utiliser des cartes spéciales de remerciement, par exemple. Il y a même une fenêtre « cliquez ici pour plus d’inspiration ». Un rendu du texte que le robot va écrire apparait même sur l’écran.

En une journée de 10 heures, chacune des 11 machines de l’entreprise peut produire 500 à 700 notes, et sans crampes au poignet. Les robots conçoivent chaque message de manière unique, ils peuvent donc écrire le même message des milliers de fois, le résultat calligraphique sera pourtant différent à chaque fois, comme lorsqu’un être humain écrit. L’entreprise compte alors envoyer les documents aux destinataires en moins de 48 h.

robotecriture

Sonny Caberwal, le fondateur et PDG de Bond, explique que leur travail est aussi de « s’assurer que la chose est quasiment parfaite ». Que ce soit du stylo utilisé, au type de papier, il faut que le résultat soit suffisamment imparfait pour calquer l’essence même de la personne. Pour l’instant, Bond travaille essentiellement avec des entreprises. L’entreprise ne pouvait pas répondre à la demande de tout le monde si rapidement mais compte « améliorer les relations avec les particuliers » et ainsi offrir un service qui n’est pas tout à fait inédit, mais qu’il compte sublimer.

« En fin de compte les gens restes humains. Vous voulez de la facilité mais aussi sentir les choses, avec toutes les émotions qui vont avec », explique Sonny. Malgré la technologie qui remplit le monde, on a aussi besoin de ressentir les choses. Les lettres sur papier, comme les petits mots de remerciement, peuvent contribuer à faire ressentir un peu plus les choses qu’un e-mail par exemple. Ainsi la compagnie veut offrir au monde un moyen de toujours rester dans la simplicité tout en gardant une petite touche de singularité à nos actions du quotidien.

lettre-ecriture

ecriture-robot

lettre-rebecca

 

 

Ecrire des petits mots sans même avoir à tenir un stylo est une idée que certains apprécieront sûrement. A la rédaction, beaucoup adoreraient avoir des petits robots pour écrire à leur place, les autres préfèrent rédiger eux-mêmes leurs lettres. Cela nous rappelle ces robots capables de reproduire à l’identique la calligraphie japonaise. Et vous, êtes-vous toujours attaché à l’écriture manuscrite ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux