12 611 personnes connectées

D’après cette étude, les macaques possèdent la même anatomie vocale que l’Homme

Une récente étude américaine a établi que les macaques possédaient anatomiquement tout ce qui est nécessaire pour parler comme les humains. Cependant, la différence neurologique pèse dans la balance. Le DGS vous en dit plus.

Pour leur étude, publiée dans la revue Science Advances, les scientifiques de l’Université de Princeton du New Jersey ont étudié l’anatomie vocale des macaques par rayons X, lorsqu’ils se nourrissaient, émettaient des sons etc. D’après les données enregistrées, ils ont pu prédire la capacité vocale des singes par traitement informatique. C’est ainsi qu’ils ont découvert que ces primates avaient toutes les capacités vocales pour produire des sons semblables à ceux que produisent les êtres humains, allant des voyelles à des phrases entières.

Un vieux macaque

Nous savons que le conduit vocal humain est analogue à celui des macaques. Toutefois, les sons que pourraient émettre un macaque seraient différents de celui des hommes. Et même si ces singes seraient capables d’avoir un langage similaire à l’Homme anatomiquement parlant, leurs capacités cérébrales les en empêchent.

Cette découverte va pouvoir aider les chercheurs à en apprendre davantage sur les origines du langage chez l’Homme. En effet, cela prouve que notre capacité à communiquer ne résulte pas de l’évolution de notre « appareil vocal », mais uniquement de notre cerveau qui, lui, est différent de celui des primates.

macaque-singe

Il faut désormais se pencher sur les différences neurocognitives existantes entre les humains et les primates. Les macaques étant assez éloignés des hommes, il faudrait s’intéresser au cerveau des chimpanzés, le primate le plus proche de l’être humain. Si vous vous intéressez aux surprenantes analogies entre les singes et les hommes, découvrez cette étude qui démontre que tout comme nous, les singes deviennent aigris en vieillissant.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux