12 172 personnes connectées

Des lycéens synthétisent un médicament qui coûte 750 dollars pour… 20 dollars

Des étudiants mettent en lumière les incohérences des industries pharmaceutiques en recréant la molécule du Daraprim, un médicament capable de traiter les maladies comme le Sida. Il est actuellement vendu 750 dollars après une augmentation du prix de 5 000 %, un acte signé Martin Shkreli.

Revenons un peu sur l’histoire de l’homme « le plus détesté de la planète », alias Martin Shkreli. Ce gestionnaire américain de fonds d’investissement a suscité une vague d’indignation mondiale quand il a acheté les droits du Daraprim, un médicament utilisé pour traiter le système immunitaire des personnes souffrant du Sida. Il a augmenté le prix du médicament de 5 000 % en 2015, passant de 13,50 dollars à 750 dollars du jour au lendemain.

Martin Shkreli plaide le cinquième amendement en réponse aux questions des membres du Comité de surveillance de la Chambre
Martin Shkreli plaide le cinquième amendement en réponse aux questions des membres du Comité de surveillance de la Chambre

Des élèves d’un lycée de Sydney, en Australie, ont décidé de dénoncer les actes immoraux de Martin Shkreli en synthétisant la pyriméthamine, le principe actif du Daraprim. Avec l’aide de scientifiques expérimentés du projet Open Source Malaria, les élèves sont parvenus à créer des quantités d’une valeur de plusieurs milliers de dollars à partir de 20 dollars de médicaments. Ils ont recréé la molécule pour 1,40 euros.

Pour les scientifiques de l’université de Sydney et les élèves, le but de ce projet était de démontrer que l’inflation du prix du Daraprim était totalement immorale et injuste et qu’il était possible de synthétiser le médicament à bas coût. « Nous pensons que cela dit beaucoup sur la nature de l’industrie pharmaceutique » s’est exprimé James Wood, l’un des étudiants. Durant toute la conception du médicament, les lycéens ont été aidés par plusieurs scientifiques du monde entier via une plateforme en ligne où ils partageaient leurs avancées.

© Sydney University - Les élèves qui ont synthétisé la molécule
© Sydney University – Les élèves qui ont synthétisé la molécule

Martin Shkreli, ex-patron de Turing Pharmaceutic, a par la suite répondu aux élèves avec des remarques plus que moqueuses. « Je ne savais pas qu’on pouvait obtenir que des physiciens travaillent gratuitement », ou encore « je devrais me servir des lycéens pour fabriquer des médicaments ! », a-t-il dit.

Malheureusement, le Daraprim créé par les étudiants ne pourra pas être commercialisé, car Turing Pharmaceuticals contrôle absolument toutes les ventes du médicament. La seule solution serait de comparer les deux molécules, mais cela entraînerait un procès qui coûterait très cher.

3,2 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution.

— OMS