13 459 personnes connectées

Découvrez pourquoi les deux faces de la Lune sont si différentes l’une de l’autre

Depuis la nuit des temps, la Lune fascine l’Homme. But de nombreuses missions, elle reste en certains termes un véritable mystère. Aujourd’hui SooCurious répond à une des questions qui vous a peut-être déjà taraudé l’esprit : pourquoi les deux faces de la Lune sont elles si différentes ? 

face-cache-lune

Pour comprendre pourquoi les deux faces de la Lune sont si différentes, il faut bien remonter il y a plus de 4,5 milliards d’années, lors de l’hypothétique collision entre la Terre et un astre (de la taille de la planète Mars). La Lune est alors née !

Il faut tout d’abord savoir que depuis la Terre, nous ne voyons qu’une seule et même face de la Lune. Du fait de sa rotation synchrone, qui fait que sa période de rotation est aussi égale à la période de révolution, elle ne nous tourne jamais le dos. Bon à savoir, c’est seulement en 1959 que des images (photographies et cartographies) de cette face cachée ont été prises, et en 1968 qu’un homme a pu la contempler de ses propres yeux lors de la mission Apollo 8.

lune

Aujourd’hui, la face que nous voyons depuis la Terre est recouverte de taches sombres que l’on nomme « mers lunaires ». D’après de nouvelles hypothèses des chercheurs de l’université d’Etat de Pennsylvanie, elles sont présentes sur ces surfaces car cette face a refroidi lentement car proche de la chaleur terrestre. En revanche, la face opposée n’a pas eu la même chance et ne connait donc pas de « mers lunaires ». A la place, une croûte plus épaisse se serait formée alors qu’elle refroidissait bien plus rapidement.

On peut aussi noter une différence de champ gravitationnel entre les deux faces qui ne se voit évidemment pas à l’oeil mais qui a pu être enregistrée par les équipes de SELENE (une mission japonaise de 2008).

A droite, la face visible et ses « mers lunaires » sombres. A gauche, la face cachée et ses immenses cratères. 

deux-faces-lune

Grâce à l’imagerie radar ont peu aussi distinguer des states différenciées dans le basalte de la face visible. Cette découverte laisse penser qu’il y a pu avoir des phases tectoniques différenciées. De plus, le comptage des cratères indique qu’il se pourrait qu’une activité volcanique ait apparu jusqu’à il y a 2,5 milliards d’années.

Malgré l’absence de « mers lunaires », la face cachée se démarque par la présence d’une multitude d’impacts créant des cratères impressionnants. Tout ça pour nous protéger ! A noter que le plus large cratère d’impact répertorié à ce jour dans tout le système solaire, est appelé le bassin Pôle Sud-Aitken.

lune-libration

Il faut savoir que même cachée, cette face de la Lune a partiellement pu être observée depuis 1950 et cela grâce aux librations périodiques de la Lune. Qu’est-ce que c’est ? Simplement des balancements de la Lune, celle-ci oscille lentement de notre point de vue sur Terre. Ces librations ont donc permis d’entrevoir certains endroits de la face cachée comme la mer orientale. Ce bassin immense de 1 000 kilomètres de diamètre a été photographié seulement en 1957 par Lunar Orbiter. On vous laisse découvrir les 18 % de la face cachée de la Lune en image.

La Lune est un astre incroyable. Elle intervient dans nos vies sans même qu’on ne le sache et on aime à en apprendre toujours davantage sur elle. Alors, laquelle des faces de la Lune aimeriez-vous explorer ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux