12 488 personnes connectées

5 faits que vous ne soupçonniez peut-être pas sur Lucy, la plus célèbre australopithèque de l’Histoire

Vous avez certainement déjà entendu parler de Lucy, ce fossile reconstitué de l’espèce éteinte Australopithecus afarensis. Découverte en 1974 par des chercheurs, Lucy parcourait les plaines d’Éthiopie il y a 3,2 millions d’années, soit à peu près 3 millions d’années. Lucy est considérée comme étant le premier fossile relativement complet (à 40 %) des hominidés (la famille de l’homme moderne et des primates), ce qui a permis aux paléontologistes de faire une reconstruction assez précise de son squelette. SooCurious vous révèle tous les secrets de Lucy l’australopithèque.

 

1. Lucy n’est probablement pas l’ancêtre direct de l’Homme, mais plutôt une cousine

lucy-australopitheque4

Lorsque Lucy fut découverte, elle était considérée comme étant le plus vieil ancêtre direct de l’Homme. Elle était même surnommée « la mère de l’humanité ». Aujourd’hui, les biologistes et les paléontologistes de l’évolution n’en sont plus si sûrs. Ils sont par contre convaincus que le genre de Lucy, Australopithecus, a donné lieu au genre Homo apparu il y a 2,8 millions d’années et à laquelle l’espèce humaine appartient. À ce jour, les scientifiques recensent 9 espèces différentes d’australopithèques et rien ne prouve que celle de Lucy, Australopithecus afarensis, ait évolué vers le genre Homo. Si Lucy n’est pas la mère de l’humanité, elle est plutôt une cousine ou une grand-tante.

 

2. Lucy était peut-être capable d’utiliser des outils en pierre

carte-ethiopie-lucy

Aucun outil en pierre n’a été découvert sur le lieu des fouilles mais une étude de 2010 révèle que ces outils étaient déjà utilisés pour découper et manger de la viande il y a 3,4 millions d’années, soit 800 000 ans plus tôt que ce que la communauté scientifique supposait. Puisque Lucy vivait à cette période, il est donc tout à fait plausible que son espèce utilisait ces outils.

 

3. Lucy démontre que l’apparition de la marche bipède a précédé chronologiquement l’augmentation de la taille du cerveau

Lucy-recontruction-os

Alors qu’elle possédait un petit crâne, Lucy pouvait certainement se déplacer sur ses deux jambes : c’est ce que l’on appelle la marche bipède. Cette découverte tend à prouver que la bipédie ait évolué avant l’accroissement du volume cérébral, une étape clé dans l’histoire de notre évolution. D’ailleurs, de nombreuses théories ont tenté d’expliquer cette augmentation. L’une d’entre elles avance que c’est l’acquisition du langage qui en aurait été à l’origine. Néanmoins, si Lucy pouvait marcher sur ses deux membres postérieurs, son espèce était en revanche loin de posséder le matériel neurologique nécessaire pour parvenir à une communication si avancée.

 

4. Lucy pouvait probablement grimper aux arbres comme un primate

lucy-australopitheque

Comme expliqué précédemment, le squelette de Lucy démontre qu’elle se mouvait certainement de manière bipède. Toutefois, certains chercheurs pensent qu’elle était capable de grimper aux arbres et de se déplacer de branche en branche assez facilement. D’ailleurs, des études pointent du doigt la spécificité de son anatomie et particulièrement ses longs bras, plus orientés vers son crâne que chez l’être humain moderne, probablement une preuve de son aptitude à saisir les branches au-dessus d’elle.

 

5. Une chanson des Beatles est à l’origine de son nom

The-Beatles

Après avoir découvert le fossile en 1974, le paléontologue américain Donald Johanson retourne à son campement. Lorsque la fameuse chanson des Beatles « Lucy in the Sky with Diamonds » passe à la radio, la petite amie de Donald a alors l’idée d’appeler le fossile « Lucy », bien plus sympathique que son nom technique « AL 288-1 ». Résultat, quelques jours plus tard, tous les scientifiques avaient adopté ce surnom.

L’histoire de ce fossile est vraiment captivante ! D’ailleurs, saviez-vous que Lucy était probablement un mâle ? À la rédaction, nous sommes étonnés par certaines de ces révélations incroyables. Si les origines de notre espèce vous intéressent, découvrez comment le séquençage d’un génome humain prouve que l’Homo sapiens possédait des gènes de Néandertal. Et vous, connaissiez-vous tous les secrets de Lucy ? Saviez-vous qu’elle avait été nommée d’après cette célèbre chanson des Beatles ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux