13 284 personnes connectées

Linkedin met à jour ses conditions d’utilisation pour mettre à la porte les prostituées

Linkedin met à jour ses conditions d’utilisation pour mettre à la porte les prostitués

Le réseau social dédié aux professionnels procède à une mise à jour de ses conditions d’utilisations afin de lutter contre les offres de prostitutions qui pullulent sur son site. La guerre contre la prostitution ne fait que commencer.

Le réseau social LinkedIn modifie sa politique de confidentialité et ses accords d’utilisateur pour interdire la promotion des services de prostituées et d’escort-girl. En effet depuis plusieurs mois, les annonces d’hommes ou femmes proposant leurs services fleurissent sur le réseau social regroupant près de 200 millions de membres. 

Lorsqu’on se penche du côté des suggestions proposées par l’algorithme de LinkedIn, on peut découvrir par exemple, qu’à la suite du mot « escortes« , le réseau social proposait : 

  • escortes indépendantes
  • call Girls
  • filles chaudes
  • divertissement pour adultes
  • services d’escorte
  • Dubaï escorte

Cette interdiction n’est pas tout à fait nouvelle puisque LinkedIn avait récemment interdit les publicités pour les services jugés illégaux. Cependant, devant le nombre de profils offrant des « massages entièrement nu » ou de l’escort, le réseau social a tout simplement décidé de supprimer tous les contenus liés à ces pratiques, même si dans certains pays, ces activités restent légales. 

Les contenus proposant des services de prostitution sont maintenant bloqués par le réseau social. Trouvez-vous cette décision juste, bien que dans certains pays la prostitution soit légale ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

L’expression “mettre la pâtée” vient de la bataille de Patay où Jeanne D’Arc a battu à plate couture les Anglais