13 144 personnes connectées

L’image de la semaine : un astronaute fait le plus beau selfie de l’univers

UneSelfieAstronaute

Le selfie est devenu un genre de photographie particulièrement courant. C’est en effet un bon moyen d’immortaliser des moments plus ou moins importants de notre vie. Or le selfie ultime, c’est bien celui-ci, pris par l’astronaute Barry Wilmore lors d’une sortie dans l’espace le 21 février 2015. Une photographie incroyable que SooCurious vous fait découvrir. 

Même lorsqu’ils sont à bord de la Station spatiale internationale (ISS ou « International Space Station ») les astronautes n’ont pas si souvent que cela l’occasion de faire des sorties extravéhiculaires (enfiler leurs scaphandres et travailler à l’extérieur de la station). Et même lorsque l’occasion se présente le but n’est pas de prendre le temps d’admirer le paysage, mais de travailler. Barry Wilmore et son coéquipier Terry Virts doivent en effet cette semaine accrocher de nouveaux câblages à l’extérieur du module américain d’ISS, afin que celui-ci puisse recevoir à terme un double dock d’amarrage destiné à recevoir les premiers transports humains privés d’ici 2017 (la NASA a mis en compétition les entreprises privées SpaceX et Boeing pour construire un nouveau module capable de transporter des humains). Une tâche de précision, qui a tout de même laissé le temps à Barry Wilmore de prendre le selfie ultime, avec la Terre entière dans son dos et l’image de Terry Virts se reflétant dans son casque pour un effet absolument saisissant.

Ahurissant ! À la rédac’, beaucoup d’entre nous seraient prêts à donner n’importe quoi pour un petit séjour dans l’espace à admirer notre belle planète de là-haut. Cette belle photographie est disponible sur le site internet de la NASA, l’institution américaine donnant accès à un très grand nombre de sublimes clichés liés à l’exploration spatiale. Une véritable mine d’or pour tous les amateurs d’astronomie !

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Les corbeaux gardent la mémoire des visages et sont capables de s’en prendre à l’homme.