12 141 personnes connectées

Pour rien au monde vous ne voudriez déménager dans ces univers de jeux vidéo absolument terrifiants

lieux-affreux-uneune

Imaginez : vous avez trouvé un moyen de vous transporter dans l’univers de n’importe quel jeu vidéo. Vous vous demandez alors dans lequel vous allez vous installer. Des centaines de lieux paradisiaques où il ferait bon vivre s’offrent à vous, mais également des mondes complètement dévastés, des villes véritablement angoissantes, des endroits peuplés de gens qu’il vaudrait mieux éviter. SooGeek vous fait un petit guide des endroits à ne surtout pas considérer comme votre prochaine adresse.

Grand Theft Auto – Los Santos
lieux-affreux-gta

Si vous décidez de vous installer à Los Santos, n’espérez pas vivre une vie tranquille. Cela ne sera pas une existence impossible à vivre comme certaines autres villes de cette liste, mais il y a tout de même de quoi devenir fou rapidement ! Vous aurez de la chance si vous ne vous faites pas renverser au moins une fois par semaine. Si vous n’êtes pas un piéton, mais avez dépensé toutes vos économies dans une belle voiture… désolé, mais c’était un mauvais calcul, après quelques heures, un malfrat ouvrira votre portière et vous balancera au sol, emportant votre bolide avec lui. Vous vous relevez en colère, mais le conducteur de derrière a paniqué devant le cambriolage et vous percute en grillant le feu rouge de l’intersection.

Après quelque temps à l’hôpital vous décidez de reprendre le contrôle de votre vie et retournez travailler au magasin du coin. À 14h, deux gangsters débarquent pour vous braquer. Vous donnez tout ce qu’il y a dans la caisse et vous vous faites virer. Mais ça va, vous avez encore $200 dans votre portefeuille pour retomber sur vos pieds. La nuit est tombée et un drogué vient tout chancelant avec un pistolet pour vous racketter votre portefeuille et votre montre que vous portez au poignet depuis la mort de grand-père. Ne pensez pas à aller vous plaindre à la police, ceux qui ne sont pas corrompus ont la gâchette facile. Quoi qu’il arrive, vous finirez sûrement dans une marre de sang d’ici la fin du mois. Non franchement, s’installer à Los Santos, c’est une mauvaise idée.

Fallout – États-Unis
lieux-affreux-fallout
Si vous aimez les couleurs, ce n’est pas le monde pour vous. Au milieu d’un hiver nucléaire, vous passerez la plupart de votre temps à tenter de survivre qu’à pouvoir vous relaxer en admirant le paysage. Tout compte fait, ce n’est pas très grave, il n’y a plus vraiment de paysages dignes de ce nom. La règle d’or est de ne pas rester trop longtemps au même endroit. Déjà, il y a des mutants vraiment crades un peu partout, et ensuite, les radiations nucléaires sont déjà en train de vous piquer le gosier. N’espérez pas quitter votre lieu actuel pour trouver un meilleur coin ailleurs.

Un autre voyageur rapporte qu’il espérait trouver refuge à New Vegas, mais une fois arrivé à proximité de la ville, il s’est fait accueillir par une bande de tarés crucifiant des gens. Il a voulu se réfugier dans un bâtiment abandonné non loin de là, mais les mutants infestaient déjà la structure. Ah et ne faites pas confiance aux gens. Cela va sans dire dans un monde comme celui-là, mais il y a des fous qui n’hésiteront pas à vous kidnapper pour faire des expériences sur vous. Honnêtement, on vous conseille de vous dégoter une bombe nucléaire qui n’aurait pas explosé avant l’hiver nucléaire et de finir ce que la Providence avait prévu. Rien de bon ne sortira de ce monde infâme !

The Last of Us – États-Unis
lieux-affreux-lastofus
Décidément, les États-Unis ne donnent pas envie dans les jeux vidéo ! Dans l’univers de The Last of Us, les gens se font infecter sans trop savoir pourquoi par des spores qui contiennent un parasite. Une fois le parasite dans son hôte, il zombifie ce dernier. Ce ne sont pas les zombies auxquels vous êtes habitué avec une tension d’escargot, mais des créatures bien plus vicieuses.

Ce n’est pas fini. Ces infectés vont prendre exemple sur les Pokémon et évoluer plusieurs fois en rôdeur, puis en claqueur et pour certains, en colosse. Tous sont encore pires que ceux d’avant et c’est avec eux que vous passerez le plus clair de votre temps. Ils sont aveugles et vous traquent aux sons que vous faites en vous déplaçant. Et pour tout dire, il vaut mieux. Le monde de The Last of Us est un monde de survivants. Survivre veut souvent dire devoir faire passer ses besoins avant ceux des autres. Comme dans The Walking Dead ou The Road de Cormac McCarthy, vous ne pouvez faire confiance à personne. Cela vous démoralisera très vite et vous réaliserez sous peu qu’il y a vraiment peur d’espoir ici pour vous installer.

Borderlands – Pandora
lieux-affreux-borderlands
À moins que vous ne soyez aussi déjanté que les personnages de Mad Max, vous vous intégrerez mal dans l’univers désertique de Borderlands. Contrairement aux gens de The Last of Us qui ne sont pas dignes de confiance et tenteront de profiter de vous, ceux de Borderlands ne prendront pas le temps de vous offrir la politesse d’un bonjour avant de vous coller une balle quelque part. En revanche, vous avez peut-être une chance si vous êtes déjà fou et que vous vous voyez bien faire carrière en tant que sbire d’un des nombreux chefs de clans qui parsèment Pandora.

Entre carcasses de véhicules et cadavres desséchés par le désert, vous trouverez parfois quelques butins qui vous rendront assez heureux pour continuer votre vie là-bas. Cela dit, il y a de grandes chances pour qu’un autre clan vous tombe dessus à ce moment-là et vous démembre juste pour le plaisir. À vous de voir, mais on vous conseille de partir le plus loin possible de cet endroit. Un asile n’accueillerait pas ces habitants !

Alien Isolation – Station de Sevastopol
lieux-affreux-sevastopol
Quand on vous a dit de partir très loin, il ne fallait pas partir dans l’extrême, parce que pour le coup, vous êtes allé trop loin. Il n’y a rien de pire au monde que de se sentir traqué par quelque chose qui peut vous faire du mal ou vous tuer. L’angoisse, la panique, le désespoir, les regrets. C’est vraiment un bon cocktail à ressentir. Et vous n’en manquerez pas dans cette station spatiale.

Un xénomorphe adulte rôde en effet à l’intérieur et autant vous dire qu’entre vous et lui… vous ne ferez tout simplement pas le poids. Vous aurez beau vous cacher dans les casiers, sous des bureaux, dans des caisses, dans des conduits, il vous traquera, vous sentira, vous trouvera et vous massacrera. Le voyageur mal avisé aura tort de tenter de demander de l’aide aux androïdes de la station qui sont tous devenus dysfonctionnels et vous attaqueront d’une manière très perturbante avec des voix monotones et robotiques. Trouvez une nacelle de secours et partez d’ici au plus vite ! Revenez sur Terre avant que l’alien ne vous rattrape…

Resident Evil – Raccoon City
lieux-affreux-raccoon
Voilà. Une bonne petite ville tranquille qui n’a rien demandé à personne. C’est sûrement une bonne idée que de s’installer ici pour faire votre vie. Vous vous installez et tout va bien. Puis un jour, Umbrella Corporation arrive en ville, installe ses laboratoires et cause une épidémie dévastatrice qui zombifie la population de la ville. En plus des hordes de zombies qui vous poursuivront jusqu’aux impasses de chaque allée sombre de la ville, vous devrez faire face à des créatures issues de mutations génétiques et d’expériences plus ou moins propres.

Ce qui est doublement tragique, c’est que Raccoon City semble être la seule ville américaine où vous pouvez trouver des armes à feu, mais pas de munitions. Conservez les quelques balles que vous pourrez récupérer précieusement. Et quoi qu’il arrive, gardez-en une pour vous. Au final, ce n’était peut-être pas une si bonne idée Raccoon City.

Silent Hill – Silent Hill
lieux-affreux-silenthill
La ville mythique de Silent Hill est sans doute le lieu le plus craint du monde vidéoludique. Et à juste titre. La ville a un sombre passé où se mélangent exodes, exécutions, pestes et sacrifices. Le lac des alentours embrume la ville entière d’un brouillard épais qui perturbe votre sens de la réalité et contribue à vous rendre plus craintif de votre entourage. La ville a une force surnaturelle qui vous pousse à suivre le chemin qu’elle souhaite que vous preniez.

Vous perdez peu à peu la raison et lorsque vous voyez les premiers monstres qui infestent la ville, vous ne savez plus si ce que vous avez devant les yeux est un cauchemar ou la réalité. Les créatures qui vous pourchasseront sont pour la plupart des chimères entre l’humanoïde et l’infernal, avec des membres désarticulés, des bouches démoniaques, des regards terrifiants et des intentions qui ne vous plairont pas. Sortez tout de suite de là. Comment ? Vous êtes devant un homme avec une tête de pyramide et un couteau de deux mètres ? Reposez en paix.

Dark Souls – Drangleic
lieux-affreux-drangleic
Maintenant que vous êtes mort et qu’il n’y a plus besoin de chercher un endroit où s’installer, autant vous habituer au sombre monde de Drangleic. Vous ne trouverez aucune paix ici, aucun repos et aucun espoir. Dans cette dimension, vous n’êtes que l’ombre de vous-même, une coquille vide à la recherche de son âme. Et si vous voulez la récupérer, il va falloir vous débattre à travers une myriade de monstres et de morts-vivants. Certainement pas en vie, mais pas tout à fait mort, vous êtes un maudit qui passera son temps à errer entre les terres grisâtres et les montagnes froides de Drangleic.

Après votre centième mort, vous comprendrez enfin qu’il ne sert à rien d’espérer sortir de ce lieu dantesque. Si vous avez de la chance, vous trouverez un semblant de havre de paix avec un feu de camp. C’est certainement le pire endroit imaginable pour planter sa tente, mais vous n’avez plus le choix. Profitez du feu, car il va bientôt disparaitre pour laisser place aux ténèbres.

Pas évident de trouver son petit nid douillet dans le monde du jeu vidéo ! Si un parasite n’essaye pas de vous transformer, un zombie essayera de vous dévorer. Et si ce n’est pas un zombie, c’est un monstre qui vous massacrera. Heureusement, grâce à ce guide, vous avez pu éviter d’établir votre pied-à-terre dans ces endroits malfaisants. Suivriez-vous nos conseils en restant loin de ces lieux ou auriez-vous le courage de tenter votre chance ?

Ces articles vont vous plaire

— Henry Ford

Echouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente.