12 666 personnes connectées

De Superman à Stargate, découvrez pourquoi ces franchises populaires n’ont jamais connu le succès en jeu vidéo

franchise-adaptation-une

Tout le monde a son univers préféré : une licence ou une franchise que l’on adore et qu’on prend toujours plaisir à retrouver, et bien sûr, on est très heureux quand cette licence est adaptée en jeux vidéo. Mais parfois, hélas, il s’avère que cette licence est frappée d’une malédiction et semble impossible à adapter en jeux vidéo de qualité ! Plongez dans les abîmes de la déception et des espoirs perdus à travers notre compilation de licences que l’on aurait tant voulu voir en bons jeux vidéo…

Stargate

Licence-maudite-Stargate

Film culte de science-fiction, nous fûmes nombreux à voir notre jeunesse bercée par la série Stargate SG-1 qui nous contait les aventures du Colonel O’Neil, incarné par Richard Dean Anderson, et son équipe, des explorateurs se servant de la légendaire Porte des Étoiles pour explorer la galaxie. Et bien entendu, beaucoup avaient attendu une adaptation vidéoludique digne de ce nom. Mais le destin ne les a pas récompensés : Tout d’abord, un FPS fut prévu sur PS2, Stargate : The Alliance, mais fut mystérieusement annulé. Qu’importe, après tout, car pour se consoler, les fans avait Stargate : Worlds. Ce dernier était un MMORPG qui prévoyait de nous faire voyager entre les mondes par le biais de la Porte mais également en vaisseaux, promettait des batailles spatiales et terrestres, ainsi que 3 factions jouables : les Humains, les Jaffas, et les Asgards. Le rêve pour tout fan de la série…

Licence-maudite-Stargate-2

Malheureusement, le MMO fut annulé à cause de la difficile situation financière de la société détentrice des droits, et un FPS fut sorti à la va-vite sur PC pour amasser de l’argent avant la chute définitive de la franchise. Celui-ci était plein de bugs et injouable, mais c’est tout ce qu’ont jamais eu les fans de Stargate, avec le souvenir d’un MMO prometteur mais chimérique.

 

Vampire : La Mascarade

Licence-maudite-Vampire-Masquerade

Licence absolument culte du jeu de rôle sur table, Vampire : La Mascarade est un univers de fiction sombre, gore et très mature où les vampires et autres créatures surnaturelles sont réelles et vivent en cachette de la société réelle. La Mascarade est un accord stipulant que la vérité doit être cachée aux mortels, et que tous les clans de vampires, se livrant par ailleurs des guerres secrètes où se mêlent violence et perverses machinations, respectent et font respecter.

Deux adaptations de la licence en jeux vidéo virent le jour : Vampire : La Mascarade – Redemption, sorti en 2000, qui est en fait un banal jeu du type Porte-Monstre-Trésor et où l’univers pourtant si riche du jeu de rôle ne sert que de toile de fond très, très, lointaine. Une très mauvaise adaptation donc.

Licence-maudite-Vampire-Masquerade-2

Ceci dit, fort heureusement pour les fans, est sorti en 2004 un RPG nommé Vampire : The Masquerade – Bloodlines. RPG en monde ouvert très sombre et mature, le jeu s’avérera très fidèle à l’œuvre originale, avec des possibilités scénaristiques multiples et un monde ouvert très complet. Hélas, le jeu souffre d’une effroyable tare : il est injouable. La faute à des bugs si nombreux qu’il est quasiment impossible de progresser jusqu’au bout du scénario : il fallut le travail de fans bénévoles sur de longues années pour sortir des patchs qui règlent, en grande partie seulement, le problème.

Licence-maudite-Vampire-Masquerade-3

Un MMO nommé World of Darkness qui devait exploiter habilement l’univers aurait également dû voir le jour. En développement pendant plus de 8 ans, il finit hélas par être annulé, laissant aux fans un seul et unique jeu bourré de bugs pour les contenter.

 

Superman

Licence-maudite-superman

Comment ? Le plus emblématique des super-héros américains n’aurait pas eu d’adaptation en jeux vidéo digne de ce nom ? Eh bien oui, hélas. Comics des plus populaires outre-Atlantique, symbole ayant largement transcendé son média, Superman n’a jamais produit un seul jeu qui lui rende justice.

Licence-maudite-superman-2

En réalité, Superman est très difficile à adapter à cause de son immense pouvoir : super-force, super-vitesse, vol, rayons lasers, bref, il est ultra puissant. Et comment adapter un personnage aussi puissant ? Où sera la difficulté ? Comment exploiter correctement tous les pouvoirs du Kryptonien ? Par ailleurs, Superman est un des super-héros DC dont la psychologie est la plus développée, car sa solitude et ses doutes sont immenses, mais ne se prête pas à une adaptation vidéoludique.

Licence-maudite-superman-3

Cependant, beaucoup se sont essayés à l’adaptation : tous échouèrent. Trop nombreuses pour être toutes citées, les adaptations de Superman en jeux vidéo ont au moins produit un jeu historique, Superman 64. Sorti sur Nintendo 64, il est unanimement considéré comme l’un des pires jeux jamais produits : rien, absolument rien dans ce jeu n’est bon à prendre, ni le gameplay, ni les graphismes, ni le scénario, absolument rien. Un bien triste sort pour Superman, surtout que Batman, aux excellentes adaptations, doit bien rigoler quelque part…

 

Les Chevaliers du Zodiaque

Licence-maudite-Seiya

Manga et anime absolument emblématique et culte des années 1980 et 1990, Les Chevaliers du Zodiaque a largement marqué l’histoire de la japanimation en France, au même titre que Dragon Ball, par exemple. Mais contrairement à cette dernière œuvre, les adaptations vidéoludiques des aventures de Seiya et ses amis se sont révélées largement dispensables.

Licence-maudite-Seiya-3

Tout commence avec les deux opus sortis sur Famicon, Saint Seiya : La Légende d’Or et Saint Seiya 2 : Kenketsu Hen. Deux opus vraiment pas intéressants, qu’un épisode sur Gameboy vient compléter. Ils laissèrent une si piètre impression qu’on ne revit plus pendant 10 ans les chevaliers en pixels.

Licence-maudite-Seiya-2

Vinrent ensuite Saint Seiya et Saint Seiya : Hades, deux épisodes sortis beaucoup plus tard sur PS2. Ces deux jeux de combat s’avéreront bien loin des standards du genre, avec des environnements laids, un gameplay excessivement basique, et des possibilités bien trop limitées. Sans compter la B.O, ne rendant pas justice à l’animé. Le dernier jeu en date est Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque : La Bataille du Sanctuaire, sorti en 2013 sur PS3. Le jeu partage hélas les mêmes tares que les opus PS2, et sera également largement décrié par les fans.

 

Hélas, ces 4 œuvres ont beau être cultes dans leurs domaines respectifs, elles ont échoué à pénétrer le monde du jeu vidéo par la grande porte. Nombre de fans épongèrent leurs larmes de déception et durent faire une croix sur une adaptation correcte de leurs univers préférés, d’autant plus que de nouvelles adaptations sont loin, très loin d’être à l’ordre du jour. Pensez-vous que l’on devrait tout de même retenter le destin en adaptant une nouvelle fois ces licences, ou qu’il est tout simplement impossible de produire un bon jeu à partir d’elles ?

Ces articles vont vous plaire

— Simone Weil

Parmi les êtres humains, on ne reconnaît pleinement l’existence que de ceux qu’on aime