13 552 personnes connectées

L’hydrogène fragilise les métaux

L’hydrogène est depuis longtemps expérimenté comme un carburant révolutionnaire pour un futur écologique. Il semblerait que cet élément chimique fragilise les métaux utilisés par les constructeurs automobiles, endommageant les pièces indispensables au bon fonctionnement du véhicule.

L’acier, l’aluminium et le magnésium sont des métaux répandus pour construire un véhicule et ce sont justement ces matières qui se détériorent au contact de l’hydrogène. La ductilité (déformation qui ne rompt pas) est immanquablement réduite. L’hydrogène imprègne les métaux les rendant plus fragile et diminuant considérablement la durabilité de l’automobile.

Les chercheurs de l’institut Fraunhofer à Freiburg étudient cette fragilisation dù à l’hydrogène pour essayer de trouver des matériaux compatibles avec cet élément chimique ou des procédés qui permettraient d’associer ce carburant prometteur à des matériaux très communs. Les résultats des simulations par ordinateur pour calculer le taux de pénétration de l’hydrogène dans les métaux devraient bientôt donner des pistes sur le futur de cette technologie dont on parle depuis de nombreuses années. No future ? ^^

Chaque seconde, 2.5 oiseaux se tuent sur un pare-brise de voiture aux Etats-Unis.

— @DailyGeekShow