13 729 personnes connectées

Les menottes du futur pourront vous infliger des décharges électriques

Brevet menottes

Croiser des menottes avec un taser peut paraître inhumain ou en tout cas très bizarre. Et pourtant, c’est l’objet d’un brevet déposé il y a quelques jours aux Etats-Unis par la société Scottsdale Inventions LLC.

Dans un futur proche, des menottes seront peut-être équipées de plusieurs capteurs qui leur permettront d’envoyer des décharges électriques aux prisonniers les plus résistants. Parmi ces capteurs, les détenus auront droit à des électrocardiogrammes qui mesureront leur fréquence cardiaque. Un système de géo-localisation sera également intégré, afin de suivre à la trace les faits et gestes d’une personne, et si besoin est de la maintenir dans une zone prédéfinie. Une alarme sonore les préviendra quelques instants avant que la décharge ne se produise pour leur laisser le temps de rectifier leur comportement ou leur localisation.

Mais ce n’est pas tout, ces menottes, qu’on croirait tout droit tirées d’un film de science-fiction, pourront également administrer diverses substances à leurs porteurs comme des gaz irritants, des tranquillisants, etc. Au programme, des menottes pour les poignets, les chevilles, le cou et on parle même de camisoles de force. De quoi donner des frissons à tout malfrat potentiel.

Ces menottes du futur nous font vraiment froid dans le dos. Êtes-vous pour ou contre ce genre de menottes ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Le mur de Berlin, “Mur de la honte”, qui a séparé des familles pendant 28 ans, a été construit en une nuit le 12 août 1961.