12 179 personnes connectées

Les Japonais ont de la vigueur : à 79 ans, il est le plus vieil acteur porno du monde

les-japonais-ont-de-la-vigueur-a-79-ans-il-est-le-plus-vieil-acteur-porno-du-monde-une

Plutôt que de vivre une retraite paisible à cultiver son jardin et élever ses petits-enfants, Shigeo Tokuda, un japonais de 79 ans a trouvé un passe-temps des plus avantageux : acteur porno.

Shigeo Tokuda est né en 1934 au Japon. Il a débuté sa carrière à l’âge de 63 ans en répondant à une annonce diffusée dans un journal de sa ville : 15 ans de carrière dont 355 films à son actif. Et à 79 ans il continue même à tourner une scène par semaine, ce qui fait de lui le plus vieil acteur porno du monde. D’après lui, ce serait bon pour sa santé.

79 ans et aucun problème d’érection ? Mais quel est donc son atout mystère ? Beaucoup de poisson cru, pas une once d’alcool, pas de drogue et surtout pas de viagra. A côté de ça, Shigeo Tokuda est marié depuis 50 ans et a deux enfants. Évidemment sa famille ignore tout sa double vie. Il est hors de question qu’ils l’apprennent un jour, c’est donc tout naturellement qu’il prétendait aller au café avec ses amis. Et quelle excuse. Mais son secret explose en 2006, sa plus grande fille tombe sur un script et bien évidemment il ne lui a pas fallu longtemps pour comprendre de quoi il s’agissait. A l’heure où sa fille est encore sous le choc, sa femme elle semble approuver sa profession : «Mon épouse me laisse faire ce que je veux maintenant que je suis à la retraite», dit-il. « Elle est juste préoccupée par ma santé et me dit de ne pas travailler trop dur.« 

Shigeo Tokuda n’a pas honte et le revendique : « Je leur ai dit que je n’ai pas honte de ce type de travail. Je suis un modèle pour beaucoup d’hommes. Je fais de mon mieux.« 

 

Ce qui n’était qu’un petit job pour Shigeo Tokuda s’est finalement transformé en travail à temps plein, et il n’est pas prêt de prendre sa retraite de sitôt. Alors, prêt à suivre l’exemple de Tokudo pour vos vieux jours? 😉

Ces articles vont vous plaire

— OMS

3,2 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution.