12 596 personnes connectées

Les hologrammes vont bientôt enseigner des cours à vos enfants

La science-fiction fait encore un pas de plus dans la réalité, après la princesse Leia, Hatsune Miku et Tupac, voilà que les membres de l’institut des technologies créatives de l’USC (University of Southern California) veulent aller encore plus loin dans les hologrammes.

La technologie des Hologrammes est encore a ses débuts, pourtant l’USC et la fondation pour le souvenir de la Shoah y croient dur comme fer. Ils commencent à enregistrer les récits des survivants de l’holocauste afin de fournir aux générations suivantes des animations réalistes de ces témoins de l’Histoire.

Ils ont donc commencé avec celui de Pinchas Gutter âgé de 80 ans, retenu dans un camp de concentration nazi en Pologne. L’interview s’est déroulée dans un dôme géant de 8 mètres, éclairé par 6000 LED et filmé de tous les côtés. Combiné à de la reconnaissance vocale, l’hologramme va pouvoir répondre à vos questions pourvues qu’elles soient comprises par l’ordinateur et que les réponses associées aient été enregistrées au préalable. D’ailleurs, vous pourrez voir un exemple de classe interactive avec cette technologie.

On adorerait voir cette technologie un peu partout, peut-être que les musées du futur permettront d’avoir une discussion avec les artistes, hommes politiques etc… Et vous ? Quel intérêt éducatif trouvez-vous aux hologrammes ? Et quel personnage historique auriez-vous voulu rencontrer à l’école ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux