13 011 personnes connectées

Les Français ne sont pas favorables à l’utilisation de la biométrie dans la vie quotidienne

les-francais-ne-sont-pas-totalement-favorables-a-lutilisation-de-la-biometrie-dans-la-vie-quotidienne-une

Les installations biométriques arrivent dans nos vies petit à petit et cela semble inquiéter beaucoup de monde. Une étude vient justement de montrer que si les Français n’ont rien contre la biométrie, ils sont quand même méfiants lorsque cela concerne une utilisation personnelle et quotidienne.

C’est une étude réalisée par le centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC) et relayée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) qui révèle que les Français sont « plutôt réservés sur l’usage de la biométrie dans la vie quotidienne. » Le sujet est encore rarement abordé et c’est l’une des premières études réalisées spécialement sur l’usage de la biométrie vu par les Français.

Celle-ci révèle donc que les Français interrogés ne voient pas de problème à utiliser les équipements biométriques pour des fonctions sécuritaires, notamment : vérification de l’identité, etc. « 76 % se disent d’accord pour que des informations biologiques personnelles soient conservées dans des fichiers de police pour identifier les auteurs d’infraction et 65 % se disent personnellement favorables à l’intégration d’informations biométriques dans la carte nationale d’identité », écrit donc le CREDOC.

les-francais-ne-sont-pas-totalement-favorables-a-lutilisation-de-la-biometrie-dans-la-vie-quotidienne1

Pour ce qui est des autres usages, les sondés sont plus partagés et moins favorables : pour l’utilisation de la biométrie au travail, seuls 44% sont favorables, contre 53% de défavorables. En ce qui concerne la biométrie pour les transactions financières, c’est pire : 72% des personnes interrogées sont contre ! D’autres usages, comme le déverrouillage d’outils informatiques (ordinateurs, smartphones) ou comme clé pour une voiture ou sa propre maison ne remportent pas non plus un franc succès chez les Français.

les-francais-ne-sont-pas-totalement-favorables-a-lutilisation-de-la-biometrie-dans-la-vie-quotidienne2

les-francais-ne-sont-pas-totalement-favorables-a-lutilisation-de-la-biometrie-dans-la-vie-quotidienne3

Des résultats assez compréhensibles ! On se dit qu’avec tous ces films d’espionnage et de science-fiction, il y a quand même des risques que des failles apparaissent et ne garantissent pas la sécurité totale de ces systèmes (empreintes digitales, iris, reconnaissance faciale). Et vous, êtes-vous plutôt favorable ou défavorable au fait de pouvoir ouvrir la porte de sa main ou avec ses yeux ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux