13 818 personnes connectées

Les enfants sur Facebook, une réalité connue par 97% des parents

Les dernières études sont sans appel. Le nombre de comptes appartenant à des mineurs est en forte hausse sur les réseaux sociaux. Malgré les risques et le danger d’une telle exposition de leur enfant, les parents semblent accepter cette réalité. Impossible de lutter contre la fracture générationnelle ?

Sans appel, l’étude TNS Sofres dévoile que 18% des enfants de 8 à 12 ans sont inscrits sur Facebook, le réseau social le plus populaire, alors que l’accès est théoriquement interdit aux moins de 13 ans. Victime de son succès à cause du relais des médias et de sa popularité auprès des adultes, les plus jeunes n’hésitent pas à outrepasser les interdictions. Chaque jour, Facebook est contraint de supprimer pas moins de 20.000 comptes !

Cette étude a été réalisée auprès de 1.200 individus, le plus jeune ayant 8 ans et le plus âgé 17. Mais le plus étonnant, c’est que 97% des parents de ces p’tites têtes blondes sont au courant de l’activité de leur enfant sur Internet et savent éperdument que ces derniers détiennent un compte sur le réseau social.

Et ce n’est pas tout, chez les enfants inscrits de moins de 13 ans, 22% d’entre eux estiment ne pas être surveillés et 55% pensent que leurs parents sont « un peu » vigilants à leurs activités. Certains n’ont pas tardé à tirer le signal d’alarme vis à vis des restrictions d’âge (l’Union Nationale des Associations Familiales, l’association Action Innocence et la Cnil) : « Si les réseaux sociaux sont interdits aux moins de 13 ans, c’est que certains contenus peuvent être inadaptés. Soyez en conscients ! » .

Le communiqué de presse donne également des informations moins glamours mais toutes aussi importantes : 18% des 8-17 ans y ont déjà été insultés et 36% d’entre eux ont déjà été choqués par certains contenus d’ordre sexuel, violent, raciste ou homophobe. Il est important de comprendre que 90% de ces mineurs choqués ne parleront jamais de leur traumatisme à leurs parents.

Alors soyez responsable vis à vis de vos enfants, c’est un peu barbant de régler les paramètres de confidentialité du compte de votre enfant mais lui consacrer un peu de temps en vaut la peine si c’est pour lui éviter d’être exposé à des contenus choquants ou de mauvaises rencontres.

Et votre enfant, un Facebook-addict ?

Ces articles vont vous plaire

Chaque jour, il se vend 548 Rubik’s cube en France, soit 200 000 Rubik’s cube vendus chaque année.

— @DailyGeekShow