13 001 personnes connectées

Découvrez l’histoire touchante du film Les Enfants loups, Ame et Yuki à travers les coulisses de sa réalisation

Amateur de films émouvants, Les Enfants loups, Ame et Yuki est fait pour vous. Cette création du célèbre Mamoru Hosoda a fait pleurer des milliers de spectateurs depuis 2012 avec une histoire aussi belle que triste et des personnages attachants. SooGeek se penche sur ce manga au risque d’y verser une larme.

 

Sorti en août 2012, Les Enfants loups, Ame et Yuki est un film d’animation japonais qui nous raconte l’histoire d’une famille tout sauf ordinaire. Hana est encore étudiante lorsqu’elle rencontre l’amour de sa vie. Ce mystérieux jeune homme semble cacher un secret qu’il ne lui révèle qu’apres un certain temps : descendant des Loups de Honshū, il est à la fois humain et loup.

ame-yuki-enfants-loups-personnages

Hana n’y voit aucun problème et ensemble, ils construisent une relation aussi belle qu’attendrissante. Installés à Tokyo, ils vivent paisiblement jusqu’à l’arrivée de Yuki, leur fille ainée puis Ame, le cadet de la famille. En travaillant comme livreur, le père fait son possible pour subvenir aux besoins de sa famille jusqu’au jour où, victime d’un accident, il perd la vie.

Seule avec deux enfants, Hana décide d’aller vivre à la campagne pour y éduquer Yuki et Ame, loin des regards indiscrets des citadins. On observe alors les deux enfants se développer et grandir avec des caractères et attitudes différentes. Yuki est vive, volontaire et un peu casse-cou quand Ame reste plus discret. Maladroit, il préfère se fondre dans la masse quand sa sœur aime se faire remarquer. Tous les deux ne semblent pas vivre leur héritage de la même façon : à moitié loups, ils doivent apprendre à s’accepter malgré l’absence de leur père pour leur montrer le chemin.

ame-yuki-loup

Derrière ce chef-d’œuvre, on retrouve Mamoru Hosoda qui s’était déjà illustré comme un réalisateur de talent avec Summer Wars. Cette fois encore, il s’est entouré d’artistes talentueux : Takagi Masakatsu, membre récurrent des équipes de Hosoda, s’est chargé de la musique du long-métrage quand Satoko Okudera, qui était aussi présente lors du développement des premiers films de Hosoda, a signé le scénario. Le film, développé et monté dans le studio Chizu, créé par le réalisateur, a bénéficié de toute l’expertise d’Hosoda qui n’a pas eu à faire de concessions sur son œuvre.

Il a donc pu développer un long-métrage dans la lignée des précédents et a d’ailleurs déclaré à ce propos : « La Traversée du temps était un film d’amour. Puis, j’ai fait Summer Wars basé sur mon expérience du mariage. Les Enfants loups, Ame et Yuki s’intéresse à la manière dont on élève un enfant. » C’est dans le but de créer des personnages proches de l’idée qu’il a de l’enfance qu’il a fait le choix de les créer à moitié loups.

ame-uki-loup

Il a aussi utilisé tout son talent pour placer au centre de son intrigue la mythologie japonaise. Les légendes chères aux Japonais sont exploitées comme cela peut-être constaté dans Princesse Mononoké du studio Ghibli, mais avec beaucoup plus de finesse. Ici, le côté loup représente surtout l’aspect sauvage des enfants, beaucoup plus proches de la nature que ne le sont les adultes. Tout un travail d’opposition a été fait sur ce sujet : là où Yuki s’adapte, grandit et prend conscience qu’il est important pour elle de vivre en société, Ame choisit de rester un peu plus sauvage et reclus.

Impossible d’y rester insensible : alors que le film débute, c’est Yuki qui nous dévoile l’histoire amoureuse vécue par sa mère, son coup de foudre instantané et la relation de ses parents. La jeune fille nous dépeint un tableau intense, celui d’un amour inconditionnel et la promesse d’une relation magnifique, dans le secret. Ce prologue est d’une telle qualité que lors de l’annonce de la mort de l’homme loup, le spectateur se retrouve secoué et bouleversé.

les-enfants-loups-famille

S’ensuivent des moments plus doux, rythmés par les saisons des 10 années des protagonistes à la campagne. Tout comme dans Summer Wars, la nature prend une place extrêmement importante et plus qu’un simple décor, elle est utilisée et mise au profit du récit : les saisons sont dépeintes dans le détail et interviennent jusqu’à la scène finale, le dénouement du film.

Les silhouettes et personnages secondaires sont tellement attachants que chacun retrouvera, dans le long-métrage, quelque chose de personnel. Ici, l’aspect rural du Japon est mis en avant et prend une part importante de l’anime : si l’éducation des enfants loups peut être forte en émotions, le calme du paysage contraste avec l’expérience du spectateur.

les-enfants-loup-route-paysage

 

Centrant son histoire autour de la maternité, Les Enfants loups nous intègre au cœur d’une famille aussi attachante que touchante pour nous faire vivre, avec les personnages, les grands moments de la construction d’enfants extraordinaires. Chez SooGeek, nous avons été émus par cette œuvre qui consacra la carrière de Mamoru Hosoda. Quel est votre film préféré du réalisateur ?