13 247 personnes connectées

Les britanniques seraient ivres sur les trois quart de leurs photos Facebook !

Il semblerait que nos voisins britanniques détiennent depuis quelques temps un record peu glorieux. Les résultats d’une récente étude viennent de tomber, et surprise, on y apprend que sur 75% des photos publiées sur Facebook par nos amis d’Angleterre, ces derniers seraient ivres…

D’après une étude récemment publiée dans le magazine ShortList, nos amis les Britanniques auraient un penchant très affirmé pour l’alcool. Pour le moment, l’étude ne fait que confirmer la réputation de nos voisins d’être de gros fêtards. Mais voilà ce qu’elle dévoile de nouveau : une fâcheuse habitude qu’auraient ces derniers de publier les photos de leurs soirées arrosées sur le réseau social si populaire : Facebook. En effet, les chiffres sont assez impressionnants, l’étude montre que pas moins de 76% des photos des sondés les montreraient dans un état d’ébriété. Difficile de faire mieux vous ne trouvez pas ? 😉 Mais heureusement pour eux, 50% attestent tout faire pour que les dîtes photos ne soient visibles que dans le cercle amical. D’autant plus que 8% ont avoué risquer des ennuis à leur travail si ces photos venaient à se retrouver entre de mauvaises mains.

D’autre part, un peu plus de 66% des Britanniques ont avoué avoir déjà « tagué » leurs amis sur des photos compromettantes, sachant pertinemment que cela pourrait valoir des problèmes à ces derniers. Cela remet encore une fois en cause la notion « d’amis » qu’a instauré Facebook depuis sa création. Parallèlement, 93% des sondés ont admis avoir déjà été obligé d’effacer ces tags car trop discréditant.

Enfin, plus grave, 25% des comptes Facebook hébergeant ce type de photos n’auraient pas restreint l’accès à ces dernières ; elles peuvent par conséquent être vues par le commun des mortels (familles, amis, collègues, inconnus et même vous !). Mais ce cas de figure n’est heureusement pas majoritaire ; effectivement, l’étude atteste que 58% des comptes n’autorisent l’accès à ces photos qu’à leurs seuls amis et 10% bloquent l’accès à tout le monde – amis compris.

Ces chiffres ont tout de même de quoi inquiéter. Si vous êtes patron, réfléchissez à deux fois avant d’embaucher un Britannique ; ou allez simplement consulter son compte Facebook ! Au cas où… (même si ce n’est pas très légal ^-^)

Et vous ? Cela vous est-il déjà arrivé de vous retrouver dans une de ces situations 😉 ?

Ecrit par Benjamin Muntz.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux