13 788 personnes connectées

Retour sur Le Tombeau des lucioles, ce film d’animation bouleversant du studio Ghibli

Le Tombeau des Lucioles aura fait pleurer plus d’un spectateur, jusqu’aux moins émotifs. Film culte des studios Ghibli, ce classique de l’animation japonaise a marqué les esprits à plus d’un titre et pour cause. Loin des légendes si familières aux studios, ici on vous emmène voir l’horreur de la guerre mais aussi le lien puissant qui unit une famille. Sortez les mouchoirs, il est temps de percer les secrets du plus connu des tombeaux.

Sorti en 1988 au Japon et en 1996 en France, Le Tombeau des lucioles est un film d’animation en 2D du studio Ghibli. Il a été réalisé par Isao Takahata, réalisateur entre autres de Pompoko ou du Conte de la Princesse Kaguya et co-fondateur du légendaire studio aux côtés d’Hayao Miyazaki. Le film lui a d’ailleurs permis d’être reconnu à travers le monde, un film dont le scénario est assez surprenant.

tombeau-lucioles-heros

L’histoire du Tombeau des lucioles vous ramène à l’été 1945 au cœur de Kobe, grande cité japonaise. La Seconde Guerre mondiale est presque terminée mais le Japon est toujours en guerre avec les Etats-Unis. C’est dans ce climat difficile que vivent Seita, un jeune garçon de 14 ans et sa petite sœur de 4 ans, Setsuko.

Un matin, une bombe incendiaire vient ravager leur ville, tuant au passage leur mère. Ne pouvant retrouver leur père, officier de la marine japonaise, les 2 enfants partent trouver refuge chez leur tante sans savoir que ce départ marquera le début d’une série d’épreuves pour les 2 enfants. Des épreuves que l’on ne souhaite à personne de vivre…

tombeau-lucioles-setsuko

Dépeignant à la fois l’horreur de la guerre et les difficultés qu’elle engendre (malnutrition, blessures, lutte pour sa survie…), le film possède de nombreuses scènes qui ont de quoi heurter la sensibilité de certains. C’est cependant ce qui fait toute sa force : le Tombeau des lucioles est l’un des rares filmes d’animation à aborder ce sujet avec justesse, émotion mais aussi poésie.

Les lucioles qui viennent illuminer l’abri où se cachent Setsuko et Seita (et qui donnent leur nom au film) viennent nous rappeler que malgré l’horreur, la vie peut également être belle. Le tout est d’ailleurs porté à l’écran avec un trait fin, une animation soignée et une large palette de couleurs évoquant tour à tour l’insouciance de la vie mais aussi ses passages plus sombres.

tombeau-lucioles-nuit

Si son scénario comme son animation en ont fait pleurer plus d’un, saviez-vous que Le Tombeau des lucioles est en réalité l’adaptation animée d’une nouvelle écrite en 1967 ? La Tombe des lucioles, tel est le nom de l’œuvre qui a inspiré le film et que l’on doit à l’auteur japonais Akiyuki Nosaka. Et l’histoire est d’autant plus intense qu’elle est semi-autobiographique.

Tout comme Seita, Akiyuki Nosaka a vécu l’enfer de la Seconde Guerre mondiale et comme son héros, il a vu sa famille mourir sous ses yeux et dans d’atroces conditions. Un récit poignant qui a failli rester cantonné au domaine de la littérature.

tombeau-lucioles-drama

Au départ et selon la volonté de l’auteur, Le Tombeau des lucioles ne devait pas être adapté sur grand écran. Le sujet était trop violent selon lui pour que celui-ci soit transposé en film avec de vrais acteurs. Toutefois, il a accepté que son œuvre fasse l’objet d’un film d’animation, celui que vous connaissez tous.

Il existe cependant une autre adaptation de la nouvelle La Tombe des lucioles, datant de 2005. Celle-ci a été réalisée avec de vrais acteurs mais n’a été diffusée qu’une seule fois à la télévision nippone. La version animée reste cependant la plus connue mais aussi la plus appréciée à travers le monde.

Impossible de rester de marbre face au Tombeau des lucioles. Que ce soit à travers son histoire aussi horrible que touchante ou sa réalisation particulièrement soignée, le film a marqué tous ceux qui l’ont regardé au point d’être devenu un classique de l’animation nippone. Le fait qu’il soit inspiré d’une histoire vraie renforce l’impression qu’il nous laisse : celui d’un récit à faire découvrir pour montrer à quel point l’Histoire a pu faire souffrir. En résumé, le Tombeau des Lucioles est un chef d’oeuvre que nous vous conseillons de découvrir malgré son scénario particulièrement éprouvant.