13 505 personnes connectées

Le nombre de requêtes pour retirer des liens jugés illicites sur Google a explosé depuis le mois de janvier

a-la-demande-des-ayants-droit-google-a-deja-supprime-plus-de-100-millions-durl-cette-annee-une

Google continue de supprimer ses résultats de recherche à la demande des ayants droit. En effet, le géant du Web a déjà déréférencé plus de 100 millions de liens pointant vers des contenus jugés illicites. Un chiffre beaucoup plus élevé à celui de l’année 2012.

Google ne chôme pas et continue ses efforts dans le cadre de la transparence des informations. De ce fait, la firme publie les détails des demandes de suppression de résultats de recherche accordés aux ayants droit pour atteinte à leur droit d’auteur.

Le site TorrentFreak a révélé un chiffre ahurissant. On apprend que pas moins de 105 millions d’URL ont été supprimées des résultats de recherche depuis le mois de janvier. Un résultat deux fois supérieur à celui réalisé sur l’ensemble de l’année 2012. Un chiffre que TorrentFreak a établi en cumulant toutes les demandes hebdomadaires fournies par Google.

a-la-demande-des-ayants-droit-google-a-deja-supprime-plus-de-100-millions-durl-cette-annee1

Si on en croit les chiffres, au cours du mois de juin, Google aurait reçu plus de 14,2 millions de requêtes provenant à la fois des titulaires des droits d’auteur mais également d’organisations. Parmi ces organisations, on compte notamment la société Degban (société spécialisée dans la traque du piratage de contenus numériques) avec 28,7 millions d’URL signalées. Mais aussi la RIAA (Recording Industry Association of America) avec 24,9 millions et la BPI ((British Recorded Music Industry) avec 24,5 millions. Et qui sont les cibles visées ? Nuls autres que FileTube (plus de 5 millions d’URL) et Torrents.eu (environ 2,3 millions). Néanmoins, des milliers  d’URL légitimes sont retirées par erreur.

le-nombre-de-retraits-par-google-durl-jugees-illicites-a-explose-depuis-le-mois-de-janvier

Un chiffre spectaculaire qui montre que Google prend le temps de répondre à toutes les requêtes qui lui sont envoyées. Le géant du Web n’a d’autres choix que de participer efficacement à cette lutte anti-piratage et faire en sorte que la modération des contenus soit appliquée. À votre avis, qu’est-ce qui peut expliquer l’augmentation des requêtes de ce genre ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux