13 692 personnes connectées

Le monde était bien plus cool lorsque les ballons dirigeables dominaient les cieux

Au début du XXème siècle, l’aviation militaire et civile n’en était encore qu’à ses balbutiements. A cette époque, c’était un autre géant qui dominait les cieux du monde entier : le ballon dirigeable, parfois appelé zeppelin. Depuis, ces aéronefs ont disparu du ciel pour laisser place à leurs cousins métalliques. Et pourtant… Le monde était bien plus fun lorsqu’ils existaient encore. Voici quelques exemples de ces magnifiques engins aériens.

Un ballon dirigeable, ou aérostat est un appareil volant plus léger que l’air. L’idée d’un ballon dirigeable ayant cette forme a émergé dès le 18ème siècle, en 1783 ! Le général Jean-Baptiste Marie Meusnier de La Place avait imaginé des travaux, qui sont la base de l’aérostation actuelle, les conditions d’équilibre d’un aérostat dirigeable de forme ellipsoïdale, muni d’un gouvernail. Pourtant, le projet n’a jamais vu le jour du fait de la non-existence de moteur à l’époque et de la mort prématurée du général.

Mais depuis cette date, beaucoup de modèles ont été conçus, de nombreuses tentatives de vols ont été faites, certaines ratées. Puis, le dirigeable a réellement pris son envol au vingtième siècle…

Ceci est un cliché du premier vol d’un Zeppelin, approchant de son hangar à Bodensee, en Allemagne (1908)

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel2

 

Ce petit aérostat a été créé en 1912 par le Professeur Anthony afin de démontrer les possibilités d’engins volants télécommandés

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel1

 

La construction du USS Shenandoah, en 1922, dans le New Jersey

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel3

Comme ces appareils sont plus proches du bateau que de l’avion dans leur maniement, la marine américaine a fait partie des pionniers en matière de construction d’un dirigeable sophistiqué. Par mesure de sécurité, l’USS Shenandoah utilisait de l’hélium et non de l’hydrogène, qui est hautement inflammable.

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-les-cieux-2

 

Le LZ 127 Graf Zeppelin en pleine construction

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel4

 

Le Graf en voyage commercial à Washington, octobre 1928

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel5

Quelques années plus tard, les deux pays (Allemagne et Etats-Unis) s’opposaient lors de la Seconde Guerre mondiale. Ici le Graf est photographié survolant le fameux Capitole.

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-les-cieux5

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-les-cieux6

 

Le voici également au-dessus de la Tour de David, à Jérusalem

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel8

 

Les Allemands n’avaient pas le monopole : voici le Los Angeles survolant Washington lors de l’investiture du président Hoover en 1929

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel6

Quelques mois plus tard, la Grande dépression d’octobre 1929 touchait le monde entier.

 

Voici l’USS Macon, un dirigeable qui a été le premier à être utilisé comme porte-avion d’engins militaires plus petits

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel7

 

L’épave du USS Shenandoah

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel-9

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-les-cieux3

L’USS Shenandoah s’est littéralement affaissé pendant un vol à cause des vents de haute altitude. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les vols commerciaux de dirigeables ont été arrêtés.

 

L’incendie de l’Hindenburg en 1937

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-le-ciel11

le-monde-etait-largement-plus-cool-lorsque-les-ballons-dirigeables-dominaient-encore-les-cieux1jpg

Il s’agissait du plus grand aéronef jamais construit à l’époque. Il est détruit par un incendie en mai 1937 lors d’un voyage commercial aux Etats-Unis. Cet accident signe réellement la fin des zeppelins et dirigeables dans le monde.

 

Il faut avouer que ces dirigeables avaient une sacrée allure ! Leur profil est radicalement différent des avions que nous connaissons actuellement. A la rédaction, beaucoup aimeraient pouvoir voler dans ces appareils et découvrir les sensations que cela leur procurerait. Mais pour l’instant, un retour des zeppelins ne semble pas être à l’ordre du jour. Et vous, aimeriez-vous embarquer dans un zeppelin pour un dernier vol ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux